Grand Reims : vaccination des plus de 75 ans, "on a appris qu'on fermerait demain soir, on manque de doses"

La vaccination contre la Covid-19 des personnes de plus de 75 ans hors établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) a débuté ce lundi 18 janvier. Tour d'horizon dans le Grand Reims (Marne). 

La vaccination des plus de 75 ans débute lundi 18 janvier dans toute la France.
La vaccination des plus de 75 ans débute lundi 18 janvier dans toute la France. © Jean-Marc Loos, MaxPPP

Après les personnes âgées en établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), le vaccin attend désormais celles qui n'y vivent pas. La campagne de vaccination contre la Covid-19 prend un nouvel élan à compter de ce lundi 18 janvier 2021.

Il existe 28 structures où se faire vacciner en Champagne-Ardenne (voir carte ci-dessous), notamment à Reims, Cernay-lès-Reims ou encore Fismes (Marne). France 3 Champagne-Ardenne s'est renseignée sur le déroulé des opérations dans le Grand Reims.
 


L'avis de Patrick Bedek, maire de Cernay-lès-Reims

"Ce matin, ça se passe bien. On a 100 vaccinations prévues aujourd'hui, une toutes les dix minutes. On a reçu les doses comme prévu à 8 heures, les deux infirmières et deux médecins les ont préparées. On a aussi un bénévole pour surveiller la salle de repos, et un référent administratif pour aider les personnes âgées à remplir le questionnaire d'entrée, au cas où elles auraient un trouble cognitif. Il vérifie aussi qu'il y a bien un rendez-vous qui a été pris... car certaines n'en ont pas pris, ou n'ont pas réussi à en prendre. En effet, le site Internet a fermé, et le numéro dédié est surchargé d'appels.

Comme l'État n'a pas été capable de nous envoyer les doses en quantité nécessaire, nous n'ouvrirons que trois jours au lieu des sept, puis cinq prévus

Patrick Bedek, maire de Cernay-lès-Reims


Mais comme l'État n'a pas été capable de nous envoyer les doses en quantité nécessaire, nous n'ouvrirons que trois jours au lieu des sept, puis cinq prévus. Je suis un peu énervé, mais c'est pour les patients qu'on a dû rappeler pour annuler leurs rendez-vous. Ça a été mal préparé, pas à la hauteur des autres pays européens. Nous, dans les collectivités locales, on a agi rapidement et efficacement. Mais ça n'a pas suivi plus haut. Si on nous avait dit seulement trois jours, on se serait préparé pour trois jours et pas pour une semaine...

En fin de journée, on renvoie les doses qui restent éventuellement, et on reçoit les nouvelles le lendemain matin. Il ne devrait pas y avoir de problème pour ces trois jours, ça devrait aller. C'est plus pour la suite que j'hésite. Je pense qu'il y a eu une mauvaise organisation par l'État, on aurait pu attendre une semaine de plus et commencer le 25 janvier. On aurait eu une amplitude horaire complète, sur une semaine et pas sur trois jours. Mais à part la communication du Gouvernement, je suis content parce que malgré tout, on a commencé et 300 vaccinés, c'est mieux que rien."
 

L'avis de Damien Landini, directeur des services à Fismes

"On a commencé à 9 heures. Les rendez-vous ont bien été pris, on a deux personnes toutes les dix minutes. Aujourd'hui et demain, on est complet. Ce ne sera que les deux premiers jours de la semaine : on a appris qu'on fermerait demain soir, dans le sens où l'on manque de doses à l'échelle du département.

Les gens qui avaient pris rendez-vous du mercredi au dimanche vont donc être rappelés et décalés. C'est un peu difficile à gérer, mais on va s'en sortir. En tout cas, ce matin, ça se passe bien. Les docteurs ont bien tout mis en place. Ça y est, le rythme est pris et tout le monde joue le jeu. Il n'y aucun problème ou souci avec les personnes vaccinés, qui restent 20 minutes en salle de repos après leur passage."

 

Complet pour cette semaine

Le calendrier des vaccinations s'adapte donc à la disponibilité des doses. La campagne devrait monter en puissance au fil du temps, quand toutes ces doses auront été reçues. 

Dans un communiqué de presse, ce lundi 18 janvier au matin, le Grand Reims indique que "la plateforme téléphonique du 03.26.77.78.79 ne prend plus de rendez-vous de vaccination pour cette semaine dans les centres de Reims, Fismes et Cernay-Lès-Reims. Il sera possible d’appeler de nouveau pour les semaines suivantes à partir du lundi 25 janvier. Les créneaux seront adaptés au nombre de vaccins mis à disposition par l’Etat. En revanche, les prises de rendez-vous pour le Vacci’Bus cette semaine et les suivantes sont toujours possibles au même numéro."

Le Vacci'Bus, mis en place dans le Grand Reims, débute sa tournée ce mardi 19 janvier
Le Vacci'Bus, mis en place dans le Grand Reims, débute sa tournée ce mardi 19 janvier © Document remis

Le Vacci'Bus débute sa tournée à partir du mardi 19 janvier et sera, pour cette première journée, à Aubérive (245 habitants) de 9h à 10h45, à Vaudesincourt (96 habitants) de 11h à 13h,  à Saint-Souplet-sur-Py (123 habitants) de 14h à 15h45 et enfin à Saint-Martin-l'Heureux (86 habitants) de 16h à 18h.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19