Nancy, Metz, Epinal: manifestations et opération escargot contre la réforme des retraites

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michael Martin

Contre la réforme des retraites, de nombreux Lorrains sont en grève ce mardi 17 décembre pour la troisième journée interprofessionnelle de mobilisation, et se joignent à différentes actions, notamment des manifestations dans les grandes villes. Le point sur la journée.

Après le 5 décembre, ce mardi 17 décembre 2019 marque la troisième journée nationale interprofessionnelle de grève. Une mobilisation contre la réforme des retraites voulue par le gouvernement. Au programme en Lorraine : manifestations, opération escargot, perturbations dans les services publics... 


Les manifestations

A Nancy, les manifestants se sont donnés rendez-vous à 13h30, place de la République. Au moins 10.000 personnes ont rejoint le cortège qui a pris le départ à 14h30. Ils sont rejoints par les personnels du Centre hospitalier régional universitaire (CHRU), après une assemblée générale à l'hôpital central à 14h. 

A la gare de Metz, plusieurs syndicats de cheminots, y compris la CFDT, se sont retrouvés pour la manifestation. Ils sont rejoints notamment par les professeurs et les avocats, et des gilets jaunes. Le parcours : gare SNCF, avenue Foch, place Raymond-Mondon, rue Serpenoise, et retour à la gare.

A Epinal, plus de 4000 manifestants se sont regroupés devant la préfecture à 14h. 
Deux manifestations sont prévues en Meuse :
  • A Bar-le-Duc, départ à 14h30, gare SNCF
  • A Verdun, départ à 15h30, sur la 62e marche du Monument de la Victoire. 


Opération escargot

Plusieurs ralentissements étaient repérés en début d'après-midi en Lorraine.
Sur l'autoroute A31, un point de ralentissement dans le sens nord-sud au niveau de La Maxe et Hauconcourt (Moselle), en raison d'une opération escargot.
A Richemont, l'A30 est ralentie sur un kilomètre dans le sens Longwy-Metz.


Des perturbations dans les transports en commun

Le réseau Stan a prévenu ses usagers que les manifestations en cours perturbent la circulation des tramways et bus dans l'agglomération nancéienne, notamment au centre-ville et aux zones industrielles de Fléville et Ludres.


Dans la fonction publique

Dans l'académie de Nancy-Metz, un enseignant sur cinq est en grève. Le rectorat de Nancy-Metz annonce un taux de gréviste de 19,44% chez les peronnels enseignants. Dans le détail :
  • écoles : 20,92%
  • collèges : 22,67%
  • lycées : 13,22%
  • lycées professionnels : 9,9%
Anoter également, un taux de gréviste de 3,66% chez les peronnels non-enseignants.