Cet article date de plus de 3 ans

Grève SNCF : l'alternative bus

Depuis le début de la grève SNCF, les réservations sur les lignes de bus explosent. La ligne Epinal-Paris, par exemple, enregistre une hausse de fréquentation de 70 %.
Pendant la grève, les bus sont bien pratiques
Pendant la grève, les bus sont bien pratiques © Inès Pons-Teixeira - France 3 Lorraine
La grève SNCF est censée durer 3 mois. Et peut être prolongée aux vacances, selon certaines organisations syndicales.

De quoi perturber sérieusement la vie des voyageurs, notamment ceux qui se rendent dans la capitale.

Alors, outre les "systèmes D" style co-voiturage ou auto stop, une autre alternative existe : le bus.

On se souvient de la mise en service de ces autocars, appelés à leurs débuts "bus Macron", puisque c'est Emmanuel Macron, alors ministre qui avait mis ce projet sur les rails.

Depuis, la formule, notamment pour son prix, a séduit nombre de voyageurs, notamment les jeunes, réputés à "petits budgets".

En cette période de mouvement social SNCF, la formule bus explose.
+ 70 % par exemple, sur la ligne Epinal-Paris.

Certaines compagnies, comme à Epinal, ont même du rajouter des bus à étage, remplis à 100 %.


Reportage : Grégory Boileau - Inès Pons-Teixeira - Aldo Parvillez

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf transports transports en commun économie social société