Colmar : suicide d'un jeune gendarme dans les locaux de sa brigade

Un jeune gendarme s'est donné la mort dans les locaux de sa brigade, située à Colmar. Le suicide a eu lieu dans la matinée du mardi 25 août. 
C'est la deuxième fois que la gendarmerie est endeuillée en Alsace cette année.
C'est la deuxième fois que la gendarmerie est endeuillée en Alsace cette année. © Vincent Voegtlin, MaxPPP
Un gendarme colmarien s'est suicidé dans les locaux de sa brigade, au cours de la matinée du mardi 25 août 2020. Ses collègues, en état de choc, ont à leur disposition une cellule psychologique. C'est systématiquement le cas lors du suicide d'un ou une gendarme.

D'après les Dernières Nouvelles d'Alsace (DNA), le gendarme était âgé de 19 ans. "Il était jeune... beaucoup trop jeune", s'émeut un haut-gradé de la gendarmerie du Haut-Rhin, joint par téléphone. Une enquête va avoir lieu.

L'ensemble des autorités compétentes a été averti, et l'affaire est remontée jusqu'au ministère. À Strasbourg, le 29 juillet, un jeune policier s'était également donné la mort
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers société