Députés “mal payés et trop contrôlés“ : pour Jean-Luc Reitzer, ”cette affaire, c’est de la folie”

Jean-Luc Reizer. / © Thierry Gachon. MAXPPP
Jean-Luc Reizer. / © Thierry Gachon. MAXPPP

Après ses propos polémiques sur les "députés trop contrôlés, et pas assez payés", Jean-Luc Reitzer, le député du Haut-Rhin se dit "abattu". Depuis une semaine, l'élu LR est sous le feu des critiques, lui se sent incompris. 

Par Richard Duclos

"Je ne suis pas bien. Je me sens abattu." Depuis ses propos sur le salaire des députés, Jean-Luc Reitzer est dans la tourmente. "Tout ce que je dis est mal interprété", déplore-t-il, joint ce mercredi 30 mai par téléphone par France 3 Alsace. L’élu LR du Haut-Rhin s’est emporté mardi 22 mai lors d’une séance d’audition de membres de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), exprimant son ras le bol, ou plutôt son "ras la casquette".

"S’il y a beaucoup de députés qui travaillent à côté, c’est peut-être qu’ils ne sont pas assez bien payés, avait-il avancé, ajoutant, en référence aux propos tenus par une élue LREM en décembre 2017 : J’ai entendu que certains collègues devaient manger des pâtes parce qu’avant ils gagnaient 10.000 ou 15.000 euros et maintenant ils se retrouvent avec 5.300 euros."

L’ancien maire d’Altkirch a également déclaré que mieux payer les députés permettrait de "lutter contre les tentations diverses", comme "la corruption" ou "les mauvais esprits qui peuvent traîner ici ou là."

Jean-Luc Reitzer : "On n'est pas des truands !"


"On n'est pas des truands"

Depuis, Jean-Luc Reitzer fait face à une avalanche de critiques. "Cette affaire, c’est incroyable, c’est de la folie, lâche-t-il aujourd’hui. Soulignant, pour se défendre : J’ai pris la parole dans un groupe de réflexion pour le statut des députés à partir de 2022. Je ne serai même plus élu à ce moment-là." Mais si le député haut-rhinois est pris pour cible, ce n’est pas seulement pour ses propos sur le salaire des députés. C’est aussi pour s’être plaint des contrôles auxquels sont soumis les parlementaires, notamment depuis l’affaire Cahuzac.

Les citoyens ne s’en rendent pas compte, mais on a le sentiment d’être contrôlés, qu’on doit tout justifier. On passe notre temps à collecter les factures, les notes de restaurant et autres. Franchement, il y en a marre. Il y en a ras la casquette. On n’est pas des truands. On n’a pas besoin d’être en permanence contrôlés, d’être suspectés de vouloir s’en mettre plein les poches.


Sur les réseaux sociaux, les déclarations de celui qui en est à son septième mandat à l’Assemblée ont très vite fait réagir, et continuent d’alimenter les discussions huit jours après.




"Un manque de respect incroyable envers la population"

Il y a d’abord ceux qui rappellent à Jean-Luc Reitzer que les députés gagnent bien plus que la moyenne des Français, avec en plus des avantages qui s’ajoutent à leur salaire. Selon les dernières données publiées par l'Insee, le salaire moyen en France en 2015 est en effet de 2.250 euros nets mensuels.



"Le misérabilisme, non merci"

D'autres soulignent que rendre des comptes est tout à fait normal, puisque tout le monde le fait. Pourquoi pas les députés?



"Moins présent à l’Assemblée que la majorité des députés"

Certains, capture d’écran du site nosdéputés.fr à l’appui, protestent contre les propos tenus par un député qui n’est pas souvent présent à l’Assemblée.


A noter que si Jean-Luc Reitzer fait bien partie des 150 députés les moins actifs selon certains critères (présence en commission, interventions en commission, amendements proposés), il est toutefois parmi les plus actifs en ce qui concerne les rapports écrits.


"Changez de boulot"

Nombreux ont en tout cas demandé la démission du député. S’il n’est pas content, il n’a qu’à partir, disent-ils.




Une pétition a également été lancée sur le site Mesopinions pour que Jean-Luc Reitzer renonce à son mandat. Elle a pour l’instant recueilli plus de 330 signatures.

Sur Twitter, au milieu des réactions indignées, le député a tout de même reçu quelques messages de soutien, pour saluer son honnêteté : 




Députés "mal payés et trop contrôlés" : Jean-Luc Reitzer, député dépité



A lire aussi

Sur le même sujet

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus