Nouveau cas de maltraitance animale

Cest un drame animalier qui s'est produit ce vendredi 11 août à Colmar. Une famille a retrouvé son chat, les 2 pattes avant sectionnées. Un acte de cruauté parmi de nombreux autres et contre lesquels les associations de défense des animaux luttent au quotidien.

Par A.B.

Des coupures nettes qui ne laissent guère de place au doute : Jazz a été retrouvé par son propriétaire dans son jardin, les deux pattes avant sectionnées.
Une acte de cruauté diffusé sur les réseaux sociaux par la SPA de Colmar. 
Un exemple de sévices sur animaux, non isolé.
David Monier s'occupe des enquêtes de maltraitance sur animaux depuis deux ans. Depuis janvier, il a déjà enregistré 41 signalements et 5 plaintes déposées par la SPA. 
Le code pénal réprime les sévices graves et les actes de cruauté depuis 1999. Les peines peuvent aller jusqu'à 2 ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.

Les actes de cruauté envers les animaux se multiplient
Interviews : Dr Marie Straumann, Vétérinaire - David Monier, Enquêteur maltraitance bénévole à la SPA de Colmar - Fabienne Woelfflin, Référente association L214 en Alsace

Sur le même sujet

Entretien avec... Farouk Madaci, entraineur à l'Efsra de Reims

Près de chez vous

Les + Lus