Haut-Rhin : 200 places supplémentaires pour les SDF dans les centres d'accueil cet hiver

Dans le Haut-Rhin, les maraudes et l'hébergement des sans-abri vont être renforcés cet hiver. / © Denis Sollier / Maxppp
Dans le Haut-Rhin, les maraudes et l'hébergement des sans-abri vont être renforcés cet hiver. / © Denis Sollier / Maxppp

À l'approche de la période hivernale, la préfecture du Haut-Rhin a annoncé la mise en place du dispositif d'hébergement d'urgence. À partir du 1er novembre, 203 places supplémentaires vont être libérées progressivement pour accueillir les sans-abri.

Par Léna Romanowicz

En plus des 453 places d'hébergement d'urgence pérennes déjà disponibles pour accueillir les sans-abri cet hiver, 203 places supplémentaires vont être progressivement ouvertes à compter du 1er novembre. 
 

203 places supplémentaires

Selon un communiqué de la préfecture du Haut-Rhin, les 203 places supplémentaires comprennent un abri de nuit d'une capacité de 30 places à Mulhouse et une trentaine de places dans différents hôtels. Dans le cadre du plan "grand froid", des mesures complémentaires seront prises pour aider les plus fragiles :
  • l'extension des plages d’ouverture des 2 accueils de jour, à Colmar et à Mulhouse ;
  • l'extension des plages horaires des tournées des maraudes à Colmar et à Mulhouse ;
  • la mobilisation d’une offre supplémentaire d’hébergement d’au moins 30 places.
 
 

Des maraudes renforcées 


Les maraudes, assurées par la Croix-Rouge et l'Ordre de Malte, et les services de veille sociale seront également renforcés à Mulhouse et Colmar. Les services de sécurité sont appelés à renforcer leur vigilance sur la situation des sans-abri et des personnes en difficulté. La préfecture du Haut-Rhin rappelle par ailleurs les bons gestes à adopter en présence d'une personne en difficulté : 
  • composez le numéro d’appel gratuit « 115 » ;
  • soyez précis dans le signalement : communiquez l’adresse précise et la nature des difficultés repérées ;
  • si la personne semble en détresse physique immédiate, appelez le SAMU (le 15) et attendez avec elle l’arrivée des secours.

Le 29 octobre, le collectif Morts de la rue a annoncé avoir dénombré 612 SDF morts en 2018. Ce recensement est élaboré à partir des signalements des associations et des médias. En réalité, le nombre de décès serait six fois plus important. En Alsace, le collectif Grains de sable se charge de recencer les morts de la rue sur leur page Facebook. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus