L’Ecomusée d'Alsace accueille une formation gratuite en éco-construction avec un diplôme à la clé

L’Ecomusée d’Ungersheim n’est pas qu’un lieu de visite touristique, c’est aussi un lieu de formation. A partir du mois de septembre 2022, il abritera une formation d’ouvrier en éco-construction pilotée par l’association Le Gabion. Le recrutement est en cours.

C’est la première fois que Le Gabion, cette association basée à Embrun dans les Hautes-Alpes, s’ancre en Alsace. Spécialisée dans la restauration de bâti ancien, elle propose, à la rentrée prochaine, neuf mois de formation OPEC, comprenez ouvrier en éco-construction.

Les cours auront lieu dans le plus grand musée à ciel ouvert de France, bien connu des Alsaciens : l’Ecomusée d’Ungersheim. Rappelons que l’on doit sa création à une poignée de jeunes étudiants en histoire et archéologie qui, heurtés par la dégradation du patrimoine architectural alsacien, avaient entrepris de préserver et sauvegarder les bâtiments représentatifs de la région.

Ce partenariat entre l’Ecomusée, Le Gabion et la Région Grand Est (qui finance la formation) est une première en Alsace. Pour Hélène Strammello, responsable du centre pédagogique et du centre de formation de l’Écomusée d’Alsace, c’est une aubaine : "Peu de gens savent que l'Ecomusée assure des formations. Nous avons des formations reconnues en traction animale bovine, en espace verts ou en poterie. Quand l’association du Gabion est venue nous voir, c’était une évidence qu’il fallait les accueillir. L’Ecomusée permet un gros potentiel de formation en matière de restauration".

A qui s’adresse cette formation ?

Manuel Zaepffel, responsable de la formation, explique : "Cette formation s’adresse à des personnes en reconversion professionnelle. Nos modules d’enseignement sont assurés par des artisans encore en activité".

Pour le plâtre et le staff par exemple, les stagiaires pourront bénéficier du savoir-faire du chef d’atelier d’une société internationalement reconnue : Werey-Stenger. L’entreprise strasbourgeoise a travaillé notamment sur la rénovation du Musée Unterlinden de Colmar ou encore à la construction des plafonds de la Fondation Louis Vuitton.

Pour apprendre les secrets de la charpente, les cours seront assurés par Sommereisen Charpente, spécialiste strasbourgeois de la charpente, de la couverture et de la création en bois. "L’idée est d’être dans la transmission", précise Manuel Zaepffel.

Les cours comprendront une partie théorique. Ils seront installés dans la salle  dite de "l’horloge", une salle de séminaire. Pour la pratique, les dix stagiaires profiteront d’un excellent terrain de jeu: l’Ecomusée et ses nombreux chantiers en cours. Outre la formation ventilée sur cinq jours, ils feront une demi-journée de bénévolat.

"Ce sera sans doute le jeudi matin pour leur permettre de travailler et discuter avec nos bénévoles les plus impliqués. Ce sont des moments très riches en échanges et en transmission de savoir-faire", précise Hélène Strammello.

Un recrutement toujours en cours

La formation OPEC prévoit 10 places de stagiaires : "Pour le moment, on en a trouvé huit", raconte le responsable de cette formation, "autant de filles que de garçons. Tous sont dans des projets de reconversion professionnelle : on a une ingénieure architecte, un décorateur de théâtre ou encore une franco-japonaise qui voudrait maitriser l’ossature bois pour pouvoir le développer au Japon. Ce qui compte, c’est leur motivation".

Pour ceux qui se sentent attirés par cette nouvelle formation, gratuite et unique en son genre en Alsace, il suffit de prendre attache par mail avec le Gabion : formation@lagabion.org. Le premier cours est prévu le 5 septembre 2022.

Hélène Strammello, responsable du centre pédagogique et du centre de formation de l’Écomusée d’Alsace, voit déjà un peu plus loin. Elle aimerait, d’ici un an, lancer une formation sur la rénovation du patrimoine. Une formation en restauration de costume traditionnel pourrait aussi voir le jour prochainement.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité