Coronavirus : après la crise sanitaire, il veut redorer l’image de Mulhouse grâce à ses photographies

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Lemiesle
La tour de l'Europe, symbole de l'architecture des années 70, est devenue l'emblème de la ville Mulhouse. A droite, une partie du fronton d'un bâtiment au style plus classique, rue du Sauvage.
La tour de l'Europe, symbole de l'architecture des années 70, est devenue l'emblème de la ville Mulhouse. A droite, une partie du fronton d'un bâtiment au style plus classique, rue du Sauvage. © David Ball

Mulhouse a attiré tous les regards au plus fort de l’épidémie, et elle souffre d’une image négative selon l'infirmier mulhousien David Ball. C’est pour corriger cette injustice qu'il tente de revaloriser sa ville en la photographiant sous son meilleur jour.
 

Le Mulhousien David Ball déplore l'image négative que renvoie Mulhouse après la crise sanitaire. Durement touchée par l'épidémie au Covid-19, la ville a été projetée aux avant-postes au plus fort de l'épidémie. C'est donc très justement que ce Mulhousien pur jus, amoureux de sa ville, se dit que "Mulhouse a encore été touchée par quelque chose qui ne va pas forcément améliorer l’image de la ville".  Un constat amer sur lequel David Ball ne compte pas s'arrêter. Un déclic se déclenche en lui pendant le confinement, un déclic photographique.

Soigner l'image par l'image

"Là, ça m’a vraiment donné envie de faire quelque chose de sérieux, de concret pour répandre une image positive de Mulhouse à travers de belles photos que j’espère originales".  Car en dehors de son métier d'infirmier, David Ball nourrit une passion pour la photographie. Une passion qu'il décide de mettre au service d'une cause qui lui tient à cœur, celle de rendre justice à sa ville. Le jour du déconfinement, le 11 mai, David, alias DaVed, se lance sur les réseaux sociaux, Facebook, Instagram et twitter en plus de sa page internet L'objectif subjectif, pour partager ses photos avec le plus grand nombre.
On peut alors découvrir cette photographie du parking du centre hospitalier de Mulhouse, sur lequel s'était installé l'hôpital militaire du 24 mars au 7 mai, où une lueur d'espoir et de quiétude semble poindre à l'horizon après la tempête.
 


"Mettre en avant les choses positives"

David Ball se dit viscéralement attaché à sa ville. Dans son parcours de vie, rien ne semble fissurer cette affection pour Mulhouse à laquelle il reste fidèle envers et contre tout. C'est là qu'il est né il y a 26 ans, qu'il a grandi et fait ses armes, notamment chez les scouts à la 1ère Mulhouse. "C'est chez les scouts que j'ai développé ma sensibilité à la nature", ce qui l'amène, pour ses premières photos, à prendre comme modèle les paysages vosgiens. De 2016 à 2018, il est infirmier aux urgences de l'hôpital de Mulhouse. Pour autant David Ball reste lucide: "Bien sûr que Mulhouse n’est pas parfaite. Il y a des choses à améliorer, mais il faut mettre en avant les choses positives." Et les choses positives, David Ball compte bien les révéler avec son appareil photo. A commencer par ses monuments, dont sa "cathédrale" ci-dessous, en fait un édifice protestant, construit de 1859 à 1856 en plein cœur de la ville.
 


Faire voyager Mulhouse

Par la suite, Mulhouse devient son modèle de prédilection, "parce que ça me fait plaisir de mettre en valeur cette ville que je trouve un peu trop dénigrée", aime à dire David Ball. Et aussi parce que les retours sont encourageants: "On aime ou on n'aime pas mes photos, mais sur Facebook les gens me disent que je leur fais redécouvrir leur ville, c’est pour ça que je le fais." Et pour ceux qui ne la connaissent pas encore, David Ball dit "faire voyager Mulhouse" à travers le monde grâce à la puissance des partages sur les réseaux sociaux.
 

"Si en plus quelqu'un qui ne connait pas Mulhouse se dit: « Ah tiens, ça a l'air sympa », moi, je m'estime satisfait par ce que je fais", se réjouit David Ball.
 


Exposition "Un regard différent"

Trois des photos de David Ball sont exposées sur les grilles du Parc Salvator en ce moment parmi d'autres photos de Mulhouse prises durant le confinement, sous le titre "Un regard différent sur Mulhouse". Dans le tweet ci-dessous, il invite les habitants à redécouvrir leur ville : 
 
Une exposition visible jusqu'au 30 août.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.