Coronavirus : un avion de l'armée évacue des patients de Mulhouse vers l'Allemagne ce mardi 31 mars

Une cinquième mission Morphée a été organisée ce mardi 31 mars pour transférer par avion militaire six patients atteints de covid19 de Mulhouse à Hambourg en Allemagne. 
Un Airbus A330 Phénix de l'armée de l'air équipé du système Morphée va transférer des malades du covid19 de Mulhouse à Hambourg
Un Airbus A330 Phénix de l'armée de l'air équipé du système Morphée va transférer des malades du covid19 de Mulhouse à Hambourg © Ministère des Armées / État-major des armées
Un Airbus A330 Phénix de l'armée de l'air a décollé ce mardi 31 mars de la base d'Istres pour une cinquième mission aérienne qui doit permettre d'évacuer vers l'Allemagne des patients du Grand Est atteints du covid19.  
A bord de l'appareil, 25 militaires, 4 personnels navigants, 13 membres de l'équipage médical, 3 experts de l'institut de recherche biologique des armées et 3 experts en sécurité
A bord de l'appareil, 25 militaires, 4 personnels navigants, 13 membres de l'équipage médical, 3 experts de l'institut de recherche biologique des armées et 3 experts en sécurité © Ministère des Armées / État-major des armées

Parti vers 12h de la base d'Istres, l'avion équipée du système Morphée (Module de réanimation pour patient à haute élongation d'évacuation) est arrivé à l'aéroport de Bâle-Mulhouse. Six malades ont été pris en charge. Il a a redécollé vers 14h30 et atterira à Hambourg, au nord de l'Allemagne. Florence Parly, la ministre des Armées, l'a confirmé en début d'après-midi.
 
C'est la première fois qu'un avion transporte des malades de Mulhouse vers l'Allemagne. A bord de l'appareil, 25 militaires: un pilote et un copilote, 4 personnels navigants, 13 membres de l'équipage médical, 3 experts de l'institut de recherche biologique des armées, et 3 experts en sécurité NRBC (nucléaire, radiologique, bactériologique, chimique), a précisé le commandant de la base, le colonel Pierre Gaudillière. 
 
Cet Airbus A330 est doté équipé du système Morphée (Module de réanimation pour patient à haute élongation d'évacuation)
Cet Airbus A330 est doté équipé du système Morphée (Module de réanimation pour patient à haute élongation d'évacuation) © Ministère des Armées / État-major des armées
Depuis la mi-mars et une première mission Morphée, l'armée française a participé à plusieurs reprises au transfert de malades du Grand Est, une des régions françaises les plus touchées par le Covid-19, vers d'autres zones moins touchées.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société