Coronavirus : "C’est la stupéfaction", après la mort d'un médecin généraliste de Folgensbourg dans le Haut-Rhin

André Charon, médecin généraliste de la maison de santé de Folgensbourg, a été emporté par le coronavirus, vendredi 3 avril 2020. C’est le troisième décès d’un praticien dans le département du Haut-Rhin depuis le début de l’épidémie.
 
André Charon est le troisième médecin décédé dans le Haut-Rhin des suites du coronavirus
André Charon est le troisième médecin décédé dans le Haut-Rhin des suites du coronavirus © Luc Nobout/MAXPPP
Le décès d'André Charon, médecin généraliste qui exerçait dans l’agglomération de Saint-Louis, près de la frontière avec la Suisse, est survenu vendredi 3 avril 2020, a indiqué sa famille dans un faire-part publié dans le quotidien L’Alsace ce dimanche 5 avril. Le praticien de 73 ans, encore en activité, exerçait depuis plusieurs années à la maison de santé de Folgensbourg. Dans la petite commune qui compte moins d’un millier d’habitants, le choc et l’émotion dominent.

"C’est la stupéfaction. On savait qu’il était absent de son cabinet parce qu’il était infecté mais personne n’imaginait une issue fatale", explique Max Delmond, le maire de Folgensbourg. André Charon, décrit comme "très humain", "à l’écoute", avait été hospitalisé il y a deux semaines. "Il disait encore qu’il se sentait en forme et il envisageait d’exercer encore quelques années, aussi longtemps que son père avait exercé, pourquoi pas jusqu’à 80 ans", se souvient l’édile.

  

"La peur est prégnante"

Avant d’être à son tour infecté, le médecin était au chevet des patients atteints par le virus. "On sait tous que les soignants sont en première ligne", reprend Max Delmond, qui dénombre 20% de malades du covid19 parmi ses administrés.

"La peur est prégnante. On pense toujours que les gens que l’on connaît vont être épargnés mais ça frappe tout le monde, n’importe quand. Ça nous rappelle aussi que l’épidémie de coronavirus, ce n’est pas que des chiffres, que des statistiques, ce sont aussi et avant tout des drames humains, familiaux".
 

Le Grand Est, l'une des régions les plus touchées

Le Dr André Charon est officiellement le septième médecin décédé du Covid-19 en France. Il s'agit du troisième décès dans le Haut-Rhin d'un médecin des suites du coronavirus, après ceux d'un généraliste de Fessenheim et d'un gynécologue qui exerçait dans une clinique de Mulhouse. Le Haut-Rhin, et notamment Mulhouse, ont été l'un des foyers les plus actifs de l'épidémie en France depuis un vaste rassemblement évangélique fin février auquel ont participé environ 2.000 personnes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société décès faits divers