Cet article date de plus de 3 ans

Eric Straumann (LR) demande à Ségolène Royal de renoncer à l'enfouissement définitif des déchets

Le député du Haut-Rhin a adressé mardi une lettre à la ministre de l'Environnement. Il demande à Ségolène Royal de revenir sur la récente décision prise par l'Etat d'enfouir définitivement des "déchets dangereux" sur le site de Stocamine.

© Maxppp
Dans sa lettre à la ministre de l'Environnement, Eric Straumann, député (LR) et président du conseil départemental du Haut-Rhin, établit une comparaison avec la centrale nucléaire de Fessenheim (68), en regrettant que

l'Etat préfère dépenser au minimum 400 millions pour fermer Fessenheim pour des raisons politiques (...), plutôt que d'investir 50 millions d'euros pour retirer tous les produits dangereux de Stocamine et préserver ainsi la nappe phréatique et la santé de la population alsacienne.

Le 24 mars, le préfet du Hau-Rhin avait tranché le contentieux qui opposait les riverains mobilisés contre les Mines de potasse d'Alsace. Il avait décidé que la plus grande partie des déchets contenant du mercure seront extraits des puits de StocaMine, mais que plus de 40.000 tonnes de déchets ultimes ménagers resteraient stockés au fond, de manière illimitée.

Lettre d'Eric Straumann (LR) à la ministre Ségolène Royal contre le stockage de déchets ultimes à Stocamine



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stocamine économie entreprises environnement société