Haut-Rhin : des arbres à terre à cause de vents violents, jusqu'à 80km/h en plaine

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michael Martin
A Raedersheim (Haut-Rhin) un arbre est tombé à cause du vent, mardi 4 janvier 2022.
A Raedersheim (Haut-Rhin) un arbre est tombé à cause du vent, mardi 4 janvier 2022. © Patrick Kerber.

Le Haut-Rhin est concerné par une alerte jaune aux vents violents depuis lundi 3 janvier. Des rafales ont occasionné quelques dégâts.

L'alerte jaune aux vents violents a concerné une grande partie du Grand Est, de lundi 3 janvier à 16h, jusqu'à mardi 4 janvier 2022 à 16h. Cette alerte est liée à une perturbation atmosphérique, qui a apporté "un vent de sud-ouest bien établi, avec des rafales jusqu'à 80km/h en plaine", précise Météo France.

A Raedersheim (Haut-Rhin), un gros arbre est tombé sur un axe routier en milieu de journée. Le tronc a du être dégagé.

D'autres arbres à terre ont été relevé du côté de Soultzmatt, Lauterbachzell, Merxheim, Turckheim, ou Rombach-le-Franc, selon les pompiers du Haut-Rhin. Des chutes de tuiles ont été signalées à Saint-Amarin, toujours d'après le SDIS 68.

En montagne, les premières grosses rafales ont commencé vers 22h, lundi 3 janvier. Le pic a été enregistré mardi matin au Markstein : 147km/h. En plaine, on relève 78km/h à Colmar.

En cas d'alerte jaune, Météo France appelle à la prudence, "si vous pratiquez des activités sensibles au risque météorologique. Des phénomènes habituels dans la région mais occasionnellement dangereux (ex : mistral, orages d’été) sont prévus." 

L'alerte a été levée mardi 4 janvier en fin d'après-midi, le vent ne dépasse plus les 50 km/h, ce qui ne justifie pas le maintien de l'alerte jaune, d'après Météo France.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.