Mulhouse : deux réseaux de trafic de drogue démantelés dans la même journée

Le lundi 29 juin 2020, les enquêteurs de la police judiciaire de Mulhouse (Haut-Rhin) ont mis la main sur quatre trafiquants de drogue répérés dans le quartier des Côteaux. Ce même jour, sept personnes avaient par ailleurs été interpellées dans le quartier Drouot, dans le cadre d'un autre trafic.
 

Le butin s'élève à environ 250.000 euros en valeur de vente en semi-gros.
Le butin s'élève à environ 250.000 euros en valeur de vente en semi-gros. © DIPJ Strasbourg
La journée du 29 juin 2020 a été fructueuse pour les policiers qui traquent les trafiquants de drogue à Mulhouse (Haut-Rhin). A l'aube de cette journée - lendemain de second tour des élections municipales - une vaste opération de démantèlement d'un trafic de drogue était menée dans le quartier Drouot par la sûreté départementale et le RAID de Strasbourg. Elle conduisait à l'interpellation de sept personnes - affaire que nous relations dans ce précédent article. Quelques heures plus tard, une autre opération policière a conduit à l'arrestation de quatre personnes et à la saisie d'une importante quantité d'herbe de cannabis.

Alertés par le signalement d'individus au comportement suspect dans le secteur des Côteaux, les enquêteurs de la police judiciaire de Mulhouse ont entrepris de mettre en place un important dispositif de surveillance. Celui-ci a permis de repérer quatre individus qui quittaient le secteur à bord de deux véhicules en direction de la zone frontalièreLes quatre hommes ont été interpellés à 13 heures, peu avant le passage de la frontière dans le secteur de Saint-Louis, limitrophe avec l'Allemagne et la Suisse. A bord de l'un des deux véhicules, les policiers ont mis la main sur plusieurs dizaines de sacs plastique thermo-soudés remplis d’herbe de cannabis pour un poids total de près de 39 kilogrammes. "Ce type de stupéfiant se vend en semi-gros entre 5.000 et 7.000 euros le kilo", précise la commissaire de police Audrey Jeandel, chef de l’antenne de police judiciaire mulhousienne de la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIJP) de Strasbourg.

Les quatre hommes sont deux Français, domiciliés en Alsace, âgés de 24 et 26 ans. Ils sont déjà connus des services de police. Ainsi qu'un ressortissant espagnol de 45 ans et un Brésilien de 35 ans. Tous ont été placés en garde à vue au sein de l’antenne de police judiciaire pour une durée de 96 heures comme le permet la législation en matière de stupéfiants. A l'issue de cette garde à vue, les quatre individus ont été présentés dans la matinée du 3 juillet 2020 à un juge d'instruction en vue de l'ouverture d'une information judiciaire.

La commissaire Jeandel précise que les deux affaires de démantèlement des deux réseaux ne sont pas en lien l'une avec l'autre.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité trafic économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter