Mulhouse et son gigantesque marché aux plantes ces 6 et 7 avril

C'est un rendez-vous magique pour les amoureux des fleurs, arbres rares et décorations de jardin. Chaque année, début avril, le jardin botanique et zoologique de Mulhouse enthousiasment environ 20 000 visiteurs pendant deux jours. Ce marché aux plantes est la 20ème édition, au sein du jardin classé remarquable.

Clématites, rosiers, plantes aquatiques, orchidées... le programme du Parc zoologique et botanique de Mulhouse est prometteur. Ce samedi 6 et dimanche 7 avril, le parc classé jardin remarquable accueille pour sa vingtième édition, de grands noms de la botanique, venus de France et de l'étranger.

Des pépiniéristes renommés de Nancy, de Strasbourg et de Belgique, ont apporté notamment d'exceptionnelles clématites, des érables du Japon, mais aussi des plantes tropicales rares et des rosiers toujours plébiscités. 

La diversité des plantes présentées et leur côté exceptionnel sont le résultat du travail parfois acharné des obtenteurs (qui obtiennent des variétés végétales.)

Toujours dans le Haut-Rhin, à Volgelsheim cette fois, Gérard Schmidt est orchidéiste. Il cultive et reproduit des orchidées. Natif de Volgelsheim, il est installé en Belgique, mais organise ici un des rares rendez-vous des orchidées. Il a notamment créé l’orchidée de Volgelsheim, bientôt en fleurs.

"Celui-ci est un Dendrobium jenkinsii" explique Gérard Schmidt, devant une cascade d'orchidées jaunes, une plante originaire d'Amérique. "C'est une forme très supérieure, sélectionnée pour ses caractéristiques bien meilleures que les formes habituelles. Elle est extraordinaire par sa floraison qui arrive en une seule fois. La plante fournit un effort maximal pour produire toutes ces fleurs d'un coup. En trois semaines, elle déploie toutes ses inflorescences (ensemble de fleurs groupées sur un rameau)."

Un peu plus loin, Gérard Schmidt attire l'attention sur une plante parmi les plus rares et chères de la planète. "C'est un hybride primaire, donc un croisement entre deux plantes sauvages."

Il y a cinq ans, Gérard a même créé une plante qui porte le nom de son village natal, Volgelsheim. Elle est le résultat de plusieurs hybridations successives et n'existe donc pas du tout dans la nature. Visiblement elle plaît beaucoup au public puisque les plants qu'il en a apportés à l'exposition ont presque tous été achetés.

Il y a toujours un engouement pour une nouvelle variété selon l'obtenteur, mais il rassure les amateurs "Il y en aura d'autres l'année prochaine".

Pour le public, cette fête des plantes à Muhouse et l'exposition des orchidées à Volgelsheim sont une belle occasion, le temps de ce week-end, comme l'explique une jeune femme venue spécialement de Montbéliard :"Des opportunités comme celle-ci, on en trouve rarement, alors on se précipite." Elle recherche des cattleyas, "mais pas très grandes pour qu'elles tiennent sur une étagère. "

Un couple a également fondu pour certaines de ces fleurs. "Je ne voulais en prendre que deux, mais mon mari m'a dit d'en prendre une troisième." dit une cliente les bras chargés. 

Avis aux amateurs qui aiment les fleurs, les arbustes et arbres d'exception,  les réjouissances continuent ce dimanche 7 avril, au parc zoologique et botanique de Mulhouse, de 9 h à18h00 et à Volgelsheim, de 10h à 18h00.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité