Braquage : plusieurs camions dévalisés simultanément en Haute-Marne, sur la route nationale 4

Un barrage routier enflammé volontairement, pour braquer plusieurs camions à la suite. Mardi 7 mars au soir, des chauffeurs routiers se vont fait voler leur chargement. Les faits se sont produits sur la route nationale 4, entre Saint-Dizier et Vitry-le-François.

D'après les informations du parquet de Chaumont (Haute-Marne) recueillies par France 3 Champagne-Ardenne, "deux camions ont fait l'objet de vol de marchandises". Mardi 7 mars en début de soirée, leurs remorques ont été visitées par l'équipe de braqueurs, en quelques minutes. Ils ont posé plusieurs obstacles sur la route, à hauteur de Perthes (Haute-Marne), avant de fouiller les chargements et de prendre ensuite la fuite. 

Un ralentissement volontaire à but hostile

Entre 20 heures et 21 heures, "une obstruction de route a eu lieu sur la nationale 4", selon le parquet de Chaumont. Des objets posés volontairement par une groupe de personnes "sans qu'il ne soit possible de dire à ce stade s'il s'agit de manifestants ou de personnes mal intentionnées", indique le procureur de la République de Haute-Marne, Denis Devallois.

Ces obstacles ont entraîné un ralentissement, pendant lequel l'équipe de malfaiteurs a vidé le chargement de poids lourds. "Un chauffeur routier s'est battu avec le groupe de personnes et a été légèrement blessé", nous précise le procureur.

Les investigations en cours

Cette attaque au mode d'action insolite fait l'objet d'une enquête ouverte par le parquet de Chaumont (Haute-Marne), avec l'aide de la brigade de recherches de la gendarmerie. Le montant de cet impressionnant braquage est en cours d'évaluation. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité