Haute-Marne : à 9 ans, Ilena teste l'accessibilité du Conseil départemental en fauteuil roulant avec son président

À 9 ans, Ilena, habitante de Haute-Marne souffre d’amyotrophie spinale. Elle ne se déplace qu’en fauteuil roulant. Jeudi 20 février, elle a testé les installations du Conseil départemental. Cette reporter en herbe communique sa joie de vivre tout autour d’elle.

"Je voyais plein de journalistes et j'ai eu envie de faire comme eux", se souvient Ilena. Ce vendredi 21 février, la jeune fille se repose au lendemain de son périple au conseil départemental de Haute-Marne à Chaumont où elle a passé quelques heures avec le président Nicolas Lacroix. L'objectif était double : permettre à la jeune fille d'interviewer ce dernier mais aussi tester l'accessibilité du conseil aux personnes handicapées. En effet, Ilena est elle-même atteinte d'une maladie neuromusculaire. Elle avait fait part de son quotidien lors du Téléthon en 2018. 

Depuis un an, Ilena, accompagnée de ses deux parents, réalise des interviews de personnages publics tandis que ses parents filment pour ensuite monter des petits reportages. Une aventure dans laquelle elle s'est lancée après avoir visionné des vidéos de youtubeurs. "Elle trouvait que ce n'était pas très intéressant", raconte Stéphanie. Elle qui s'intéresse de près à l'actualité voulait parler du métier des personnalités mais en direction d'un public de son âge. "Elle voulait parler aux enfants avec des mots d'enfants", résume Stéphanie
 

Une histoire de famille

Quand on se demande à l'indéfectible trio comment ils choissisent leurs interlocuteurs, ils nous répondent avec entrain que "tout s'est toujours fait par hasard". Du hasard, il y en a, mais aussi du sourire, celui d’Ilena qu’elle communique autour d’elle. C’est la reporter en herbe qui a proposé une rencontre avec Nicolas Lacroix avec une conviction qui ferait pâlir plus d’un journaliste ! 

A travers cela, explique son père, pas peu fière d’Ilena, c’est « montrer que le handicap n’est pas un frein ». Des rencontres qui ont poussé la Haut-marnaise à se rendre dernièrement à l’Assemblée nationale à Paris. Très présente sur twitter, elle a aussi sa page Facebook
   
Le président du Conseil départemental a savouré les deux heures passées avec la jeune fille : « ce qui m’a le plus surpris, c’est sa force de caractère, on a tout de suite envie de partager des moments ensemble ».

Ilena, présidente

« L’idée c’était de se mettre en situation de handicap », explique Nicolas Lacroix, « ses parents avaient emmené un fauteuil, nous avons testé les installations, les accès et même si tout le conseil départemental est adapté il y a encore des progrès à faire, en ce qui concerne le perchoir par exemple. Un moment elle s’est installée à mon bureau ! »

En s’asseyant dans un fauteuil comparable à celui d’Ilena, le président du conseil départemental se rend compte que la moindre chose peut compliquer l’accès. Une goulotte peut par exemple rendre les choses difficiles. "Finalement on a fait la course !"

Ce qui m’a frappé c’est son énergie. Elle a 9 ans et toujours le sourire.
-Nicolas Lacroix, président du conseil départemental de Haute-Marne

 


Ilena pas peu fière de tester le bureau du président du conseil régional / © Photo : Jonathan Caye

De cette journée, Nicolas Lacroix explique avec gourmandise "On s’est bien marré, elle a essayé de me mettre en difficulté. C’est un beau message qu’elle envoie à tous les autres." Le Président du conseil départemental dit de cette expérience qu’elle lui a montré que de gros progrès sont encore à faire. Ilena quant à elle, garde de sa visite « un moment de joie et de partage, j’ai découvert un métier ». Visiblement elle n'est pas prête d'arrêter ses rencontres.