Haute-Marne : pour Noël, un retraité passionné de bricolage installe une crèche géante et animée dans son jardin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie-Line Fournier
Sylvain Poirotte a mis trois semaines pour créer sa crèche.
Sylvain Poirotte a mis trois semaines pour créer sa crèche. © Sylvain Poirotte

Après le succès de sa première installation l’an dernier, un habitant de Bourdons-sur-Rognon, près de Chaumont a renouvelé l’opération. Après trois semaines de travail, l’étable, grandeur nature est en place. Les personnages animés de la crèche seront rejoints par les quatre petits-enfants du bricoleur pour l’Epiphanie.

Sylvain Poirotte a 62 ans. Cet ancien vendeur en électro-ménager a attendu la retraite pour s’adonner à sa passion du bricolage. Et depuis deux ans donc, il installe une crèche géante dans son jardin, à Bourdons-sur-Rognon, au nord-est de Chaumont, en Haute-Marne. Quand il était encore en activité, il décorait toujours sa maison au moment des fêtes de fin d’année. Mais l’an dernier, il a décidé d’aller plus loin.

Dans son village de quelque 300 habitants, sa crèche a remporté un certain succès en 2020. "Les prêtres étaient heureux", déclare avec fierté cet ancien enfant de chœur. "J’ai aussi reçu des messages sur Facebook". Cette année, il a renouvelé l’opération pour laquelle il a même mobilisé le cheval de son voisin.

Le personnage qui m'a donné le plus de mal, c'est le berger qui porte une tunique en peau de mouton sur le dos. Il possède aussi deux mouvements de la tête et du bras.

Sylvain Poirotte, créateur de la crèche.

Création d’automates

Pour réaliser sa crèche, Sylvain Poirotte a commencé par effectuer des recherches pour les costumes de ses personnages. Mais pour les rendre presque vivants, il a commencé par leur construire un squelette, une armature métallique. Les petites pièces mécaniques et les micromoteurs, il les a commandés sur internet. "Ce n’était pas facile de trouver un système de motorisation", reconnaît-il. Pour les vêtements, il a effectué quelques achats à la Foir’Fouille. Il a également sollicité ses voisins et amis pour le prêt de costumes.

"J’ai cousu certains vêtements", dit-il. "Le personnage qui m’a donné le plus de mal, c’est le berger qui porte une tunique en peau de mouton sur le dos. Il possède aussi deux mouvements de la tête et du bras". L’animation de l’Enfant Jésus qu’il installera dans la crèche le 25 décembre nécessite également pas mal de travail, mais cela semble réjouir le bricoleur haut-marnais.

Sylvain Poirotte a mis au point un éclairage pour que l’on puisse admirer sa crèche de la rue principale du village, à la nuit tombée. Pour l’étable, il est allé récupérer les planches à la scierie d’Esnouveaux, non loin de chez lui et de la paille. Sa crèche, c’est de la récup’, des semaines de travail et le plaisir d’offrir sa création aux regards des curieux.

La famille mobilisée pour l’Epiphanie

Pas question de limiter l’installation de la crèche à Noël. Pour l’Epiphanie, Sylvain Poirotte a prévu de mettre ses petits-enfants à contribution. Trois d’entre eux représenteront les Rois Mages. Il prévoit de faire arriver le quatrième devant la crèche, sur un cheval chargé de présents pour le petit Jésus.

Dans son pré, il a joint le cheval des voisins, à celui de la maison. Sylvain Poirotte a bien investi 300 euros dans cette installation. Il hésite à évoquer ce détail. Il a le plaisir d’installer cette crèche et de partager sa création, comme un cadeau de Noël qu’il offre à ceux qui l’entourent.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.