La maire de Langres Anne Cardinal invitée en Angleterre pour le couronnement du roi Charles III

Anne Cardinal se rendra outre-Manche du 5 au 7 mai. Mais pas d’abbaye de Westminster pour la maire de Langres (Haute-Marne). C’est à Beaconsfield, ville de 12 000 habitants jumelée avec la cité de Diderot, qu’elle participera aux festivités liées à la Couronne britannique.

L’invitation a été reçue il y a peu. Anne Cardinal, maire PS de Langres (Haute-Marne) est conviée en Angleterre à l’occasion du couronnement du roi Charles III. Evidemment, la famille royale n’y est pour rien. L’invitation provient de la municipalité de Beaconsfield, ville de 12 000 habitants à l’ouest de Londres, jumelée avec la cité langroise depuis 1995.

Un événement historique pour renouer le contact

Si la proposition a rapidement été acceptée, elle n’en reste pas moins inattendue. Malgré le jumelage, les relations entre Langres et Beaconsfield ont toujours été discrètes, voire inexistantes. « Les derniers échanges datent de 2014 ou 2015, confie Nicolas Fuertes, adjoint au maire, chargé des relations internationales. En 28 ans de jumelage, il y a eu quelques voyages organisés entre nos deux villes. Mais pas d’échanges scolaires par exemple. Puis avec le Brexit, on a perdu le contact. »

Peu après la disparition de la Reine Elizabeth, Anne Cardinal et sa municipalité adressent tout de même un message de condoléances à leurs homologues anglais. « Ils ont été touchés, raconte l’adjoint au maire. Ils nous ont remerciés, et c’est comme ça que les échanges ont repris. Dès qu’ils ont eu connaissance de la date du couronnement, ils nous ont conviés. »

Vivre le couronnement depuis l’église de Beaconsfield

La maire Anne Cardinal, son adjoint Nicolas Fuertes, et leurs conjoints respectifs vont donc célébrer outre-Manche le couronnement historique de Charles III. Dès vendredi 5 mai, ils seront reçus à l’hôtel de ville de Beaconsfield. Puis samedi 6 mai, jour du couronnement, ils assisteront à la retransmission télévisée de l’évènement. « Ils diffusent la cérémonie à l’intérieur de l’église de Beaconsfield, explique Nicolas Fuertes. On verra probablement les mêmes images qu’en France, mais l’atmosphère sera particulière. »

Après une visite au musée emblématique de la ville, spécialisé dans les maquettes, Anne Cardinal et son équipe pourront s’entretenir avec leurs homologues britanniques : « L’objectif, c’est de relancer la communication entre nos deux villes. Par exemple, on voudrait mettre en place des échanges scolaires. Le lycée hôtelier de Langres est déjà très intéressé pour organiser des stages outre-Manche. »

Pas de coronation quiche pour les Langrois

La visite sera de courte durée, puisque la délégation langroise regagnera la France dès dimanche matin. Pas de pique-nique donc pour Anne Cardinal et Nicolas Fuertes, qui devront prendre la route avant d’avoir gouté à la quiche du couronnement, le plat choisi par le couple royal. « Nous étions invintés au pique-nique géant organisé par Beaconsfield, puis au traditionnel thé, mais il faut que nous soyons de retour en France pour l’organisation des cérémonies du 8 mai » regrette l’adjoint au maire.

Mais cette fois-ci, Langres et Beaconsflied comptent bien rester en contact. Et les retrouvailles pourraient avoir lieu dès le 14 juillet prochain dans la cité de Diderot.