Pillage dans un cimetière : vol d'un aigle impérial en bronze sur la tombe d'un préfet de Napoléon III

Un vol d'envergure dans un petit cimetière. Un aigle en bronze d'environ 50 kilos a disparu de la tombe d'un préfet impérial reposant à Montsaugeon (Haute-Marne).

C'est un petit cimetière, mais un vol conséquent. Et ce dernier n'est pas passé inaperçu... enfin presque.

On vous raconte tout depuis le début. Une adjointe à la mairie de Montsaugeon (Haute-Marne) apprend à France 3 Champagne-Ardenne que la municipalité a porté plainte le samedi 23 décembre 2023. Le délit : un vol. L'objet du délit : un aigle napoléonien de 50 kilos, en bronze.

Un grand oiseau aux ailes déployées, visible sur le site Internet touristique du département. Pas le genre de butin qu'on met facilement dans un sac à dos ou un cabas de supermarché. On ignore quand le larcin a été commis : sans doute au cours du mois de décembre. En tout cas, envolé, l'oiseau.

La découverte du vol a été tardive, car le cimetière, à l'ombre des arbres, se trouve dans un coin reculé du village. Il n'y a que l'église et la végétation environnante. N'importe qui a donc pu s'y rendre, voler l'aigle, et repartir incognito. C'est un promeneur qui s'y baladait qui a fini par remarquer que quelque chose manquait, et qui a filé à la mairie donner l'alerte (voir la carte ci-dessous).

L'aigle est le symbole des deux empereurs de la maison Bonaparte, ultime famille régnante en France. Il reposait sur une tombe bien particulière, à côté de la petite église dédiée à Notre-Dame de la Nativité.

Dans le tombeau, un préfet, qui a notamment exercé sous Napoléon III. Marie-François Édouard Péchin d'Autebois fut sous-préfet de Béziers (Hérault) entre jusqu'en 1867, sous-préfet de Valenciennes (Nord) entre 1867 et 1870, et finalement préfet de Corrèze. Une fonction éphémère puisque la défaite de Sedan et la chute de l'Empire le mettent en retraite d'office. 

Selon Guy de Coulonvillers, membre d'une association du souvenir napoléonien qui a contacté France 3, "cet aigle en bronze est unique en France". Un objet patrimonial inestimable, donc difficilement vendable. La gendarmerie, où a été déposée la plainte, a effectué des relevés. Depuis, l'enquête n'a pas révélé de nouveaux éléments. Pour le moment en tout cas. 

En 2022, une statuette de Vierge en bronze (plaqué) avait été volée dans un village des Ardennes. Elle avait retrouvé sa place mystérieusement une dizaine de jours plus tard.