Cet article date de plus de 8 ans

La direction Chinoise de YTO à Saint-Dizier

Le groupe YTO a été repris par les Chinois il y a moins de deux ans. Cette société fabrique des transmissions pour tracteurs. 200 personnes travaillent actuellement sur le site de Saint-Dizier.
© France 3 Champagne-Ardenne

Le patron Chinois a été accueilli comme un chef d'état en Haute-Marrne.
Son groupe de matériel agricole emploie 100.000 personnes dont 200 chez Yto à Saint-Dizier. On y fabrique des pièces de tracteurs. Cette visite a permis de rassurer les élus locaux sur l'avenir du site.

Les transmissions des modèles destinés au marché occidental seront toujours bien fabriquées à Saint-Dizier.

Ren Hongbin - Président du groupe Sinomach

La société YTO appartient à Sinomach, l'un des premiers groupes chinois, l'un de premiers à l'exportation. Il vient de racheter d'autres entreprises en Italie et en Allemagne.

La rencontre d'aujourd'hui aura permis d'expliquer cette stratégie commerciale ambitieuse. Pour l'instant, YTO perd de l'argent en France. Mais les contacts sont visiblement bien avancés pour assurer des débouchés aux pièces produites à Saint-Dizier

Les Chinois n'ont pas avancé de calendrier précis pour le moment, mais cette montée en puissance devrait aboutir à des créations d'emploi fin 2013, début 2014.

Le député-maire François Cornut-Gentille indique que ce moment est assez important pour la région de Vitry-le-François. "Il est important de comprendre leur stratégie afin de les accompagner et les aider à avancer".

400 emplois sont en jeu dans les prochaines années. Ceci dans un contexte économique du matériel agricole pas épargné par la crise.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie emploi