• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nouveau-né abandonné à Huttenheim : cinq personnes interpellées

La petite fille, âgée de quelques heures, a été retrouvée devant Le Pastoral d'Huttenheim samedi soir peu avant minuit / © Alexandra Bucur/France 3 Alsace
La petite fille, âgée de quelques heures, a été retrouvée devant Le Pastoral d'Huttenheim samedi soir peu avant minuit / © Alexandra Bucur/France 3 Alsace

Les faits remontent au soir du samedi 27 avril. Un nouveau-né est retrouvé, abandonné devant un restaurant d'Huttenheim. Transportée au CHU de Strasbourg, la fillette se porte bien. L'enquête avance vite : cinq personnes, originaires du secteur, ont déjà été interpellées.

Par Astrid Servent

Cinq personnes ont été interpellées ce lundi 29 avril par la gendarmerie. En début de soirée, trois d'entre elles étaient toujours en garde à vue, a précisé le parquet dans un communiqué. Originaires du secteur de Benfeld-Sélestat, elles sont soupçonnées d'avoir un lien avec l'affaire de ce nouveau né abandonné à Huttenheim. Les parents pourraient faire partie de ces interpellés.

Un choc pour la commune

L'affaire a ébranlé la petite commune d'Huttenheim ce week-end. Samedi 27 avril vers 23h45, alors qu'il sortait du restaurant Le Pastoral, un client croit entendre un miaulement de chat. En fait de chat. il découvre, déposée par terre et enveloppée dans des vêtements, une petite fille d'à peine quelques heures.  En légère hypothermie, le bébé n'avait pas reçu les soins d'usage prodigués à un nouveau-né.

Transportée au service pédiatrique du CHU de Hautepierre à Strasbourg, la fillette de 2,2 kg est en bonne santé. Elle s'y trouve toujours ce lundi 29 avril. Les brigades de gendarmerie de Benfeld et de Sélestat ont été mandatées sur cette enquête par le parquet de Strasbourg. Des prélèvements ADN ont été réalisés sur le bébé. Les gendarmes ont interrogé les riverains pour tenter d'identifier la mère. La commune n'est pas équipée de caméras de vidéosurveillance.

Les cas d'abandon sont rares dans le département

Ce type d'abandon est très rare, moins de dix cas par an sont recensés dans le département du Bas-Rhin. Contactée par téléphone, Lucie Acker, la directrice du service de l'enfance et de la famille au sein du conseil départemental du Bas-Rhin, explique qu'un enfant, abandonné par ses parents, est confié par la justice à l'aide sociale à l'enfance.

S'il présente des problèmes de santé, il est accueilli à la pouponnière du foyer de l'enfance de Strasbourg. Sinon, il est confié à une famille d'accueil spécialisée dans l'accompagnement de ces enfants remis sous secret. L'aide sociale à l'enfance organisera par la suite son projet d'avenir. Dans l'affaire d'Huttenheim, impossible encore de dire ce qu'il adviendra de cette petite fille car l'enquête est toujours en cours.

A lire aussi

Sur le même sujet

Vincent Lambert : un appel aux dons pour aider sa femme, ses parents soutenus par la fondation Lejeune

Les + Lus