• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Illkirch-Graffenstaden : confinement du collège du Parc suite à l'accès de colère d'un élève

Une procédure de confinement a été déployée au pendant trois heures environ au collège du Parc d'Illkirch-Graffenstaden / © Anne-Laure Marie/France 3 Alsace
Une procédure de confinement a été déployée au pendant trois heures environ au collège du Parc d'Illkirch-Graffenstaden / © Anne-Laure Marie/France 3 Alsace

Une procédure de confinement a été déclenchée ce lundi 27 mai 2019 à 11h45 au collège du Parc d'Illkirch-Graffenstaden. En cause : un accès de colère d'un jeune de 3e. Après avoir renversé tables et chaises, il se serait enfui de l'établissement. Les élèves ont tous été récupérés par leurs parents.

Par Astrid Servent

"On ne comprend pas ce qui se passe, ma fille m'a appelée me demandant de venir la chercher. Il parait qu'un élève de sa classe a pété un plomb." Cette maman d'élève attend depuis trois heures la sortie de sa fille de 3e devant le collège du Parc d'Illkirch-Graffenstaden. La présence de policiers aux abords de l'établissement n'a rien pour la rassurer. 

D'après les témoignages recueillis sur place, un élève de 3e s'est vivement emporté ce lundi matin. Il aurait renversé des tables, des chaises et aurait brisé les vitrines des panneaux d'informations avant de s'enfuir de l'établissement. Au vue des éléments dont elle disposait, la cheffe d'établissement a estimé nécessaire de mettre en place une procédure de confinement. Il était 11h45.
 
Les parents des collégiens du Parc sont venus récupérer leurs enfants au compte-goutte / © Anne-Laure Marie/ France 3 Alsace
Les parents des collégiens du Parc sont venus récupérer leurs enfants au compte-goutte / © Anne-Laure Marie/ France 3 Alsace

Cette procédure est mise en place lorsque le principal du collège estime qu'il y a un problème potentiel de sécurité pour les élèves. Les enfants sont maintenus à l'intérieur de l'établissement. Ils n'ont pas le droit d'y circuler. La police est appelée en renfort. 

C'est ce qui s'est passé ce lundi matin au collège du Parc où une quinzaine de policiers a été mobilisée. Aidés d'un chien pisteur, ils ont passé au crible l'établissement pour s'assurer que l'élève n'était pas caché quelque part.

Les parents ont été alertés, non pas par l'équipe administrative, mais par leurs propres enfants. Classes par classes, les enfants sont sortis dans le calme, rejoignant leurs parents qui, eux, avaient le temps long.

De source policière, on sait qu'il a pris contact avec sa mère par SMS dans l'après-midi. A 19h30, le jeune homme d'une quinzaine d'années n'avait pas encore été retrouvé. La thèse de la fugue est privilégiée.

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus