• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Incendie dans une exploitation agricole, à Reiningue dans le Haut-Rhin

Incendie d'un entrepôt agricole à Reiningue, ce vendredi vers minuit / © Stéphane Gaudry, France3Alsace
Incendie d'un entrepôt agricole à Reiningue, ce vendredi vers minuit / © Stéphane Gaudry, France3Alsace

Violent incendie survenu ce vendredi peu avant minuit, dans une ferme de Reiningue dans le Haut-Rhin. Sept veaux ont péri dans les flammes. C'est le troisième sinistre auquel l'agriculteur est confronté depuis 2014.

Par Catherine Munsch

Une quinzaine de véhicules a été engagée par les sapeurs-pompiers du Haut-Rhin ce vendredi soir, pour combattre un gros incendie déclenché vers 23h30 dans une exploitation agricole de Reiningue. Sur les soixante-dix bovins du troupeau, sept veaux ont péri dans les flammes.




© Stéphane Gaudry/France3Alsace
© Stéphane Gaudry/France3Alsace
Dans la nuit de vendredi à samedi, une quarantaine de pompiers s'est battue contre le feu pendant plusieurs heures. "La paille c'est très long à éteindre" explique l'officier du centre de secours, "si ce sont des ballots, l'eau a du mal à atteindre le coeur. Les hommes sont restés sur place jusqu'à 4 heures du matin."
© Stéphanie Mallauran, France3Alsace
© Stéphanie Mallauran, France3Alsace

Sur les soixante-dix vaches de l'éleveur, sept veaux sont morts brûlés dans les flammes de cet incendie. Ce samedi matin, les pompiers sont retournés sur place pour s'assurer de l'extinction totale du feu et déblayer le fourrage calciné. 
© Vincent Lemiesle/ France3Alsace
© Vincent Lemiesle/ France3Alsace

© Stéphanie Mallaran, France3Alsace
© Stéphanie Mallaran, France3Alsace

La maison d'habitation de l'éleveur se trouve à proximité du batiment en feu, d'où une vigilance toute particulière pour éviter la propagation du sinistre.

© Stéphanie Mallauran/ France3Alsace
© Stéphanie Mallauran/ France3Alsace

L'origine du feu et l'ampleur des dégâts ne sont pas encore connues ce samedi en milieu de journée. Mais l'agriculteur-éleveur a des doutes, il aurait entendu deux détonations aux alentours de 23 heures, soit quelques minutes avant la déclaration de l'incendie. Par ailleurs cet incendie est le troisième en quatre ans. L'enquête devra déterminer s'il s'agit d'un sinistre accidentel ou criminel.

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus