Cet article date de plus de 9 ans

7e édition du festival Interpol'art à Reims

Le festival Interpol'art se tient ce weekend 13 et 14 octobre 2012 à la Demeure des Comtes de Champagne.
video title

 "HILARION" de Christophe Estrada  

(Editions Actes Sud) - Résumé

Automne 1776, Aix s'anime : les hommes du Parlement font leur rentrée après avoir passé les mois d'été dans leur villégiature.

De Toulon, arrive la rumeur des frasques des fils de bonne famille qui servent le roi dans les Gardes Marines. Une jeunesse plus dissipée, plus insolente, plus violente...

Mais les apparences sont trompeuses. Dans l'ombre du vieux palais comtal, le drame se noue.

Le chevalier Hilarion, dont la réputation d'investigateur n'est plus à faire, est sollicité pour débusquer l'auteur de mises en scène autant macabres que scandaleuses.

La noblesse d'Aix enterre ses morts, Hilarion poursuit ses fantômes.

L’auteur:

Après une enfance à Grasse, Christophe Estrada entame des études de lettres à Paris (Sorbonne-Nouvelle). Il se consacre à la poésie (quelques publications en revues) et séjourne plusieurs années au Caire. Il vit actuellement à Reims.
En 2012, Actes Sud a publié son premier roman Hilarion.

 

"ALGER LA NOIRE" B.D. de Jacques Ferrandez et Maurice Attia

( Editions Casterman) - Résumé

Alger, fin janvier 1962. Sur l’une des plages de la ville, on retrouve les cadavres nus de deux jeunes gens enlacés.

Elle est européenne, lui arabe.

Il est émasculé et son dos arbore, gravées au couteau, les trois lettres « OAS ». Exécution presque ordinaire au titre du nettoyage ethnique, ou bien l’assassinat de Mouloud et d’Estelle cache-t-il autre chose ?

S’échappant de la terne routine de son commissariat de Bab El Oued, l’inspecteur Paco Martinez, fils d’anarchistes espagnols, mène l’enquête flanqué de l’irascible Choukroun, le vieux flic juif qui lui sert de mentor.

Rythmées par les plasticages et les règlements de compte, qui ne cessent d’empoisonner un peu plus une atmosphère déjà irrespirable, leurs investigations les conduiront dans les coulisses et les arrières cours bien peu reluisantes de la grande ville, entre passions politiques, affairisme, banditisme, moeurs dissolues et violence omniprésente.

Les auteurs :

Jacques Ferrandez :

Il se fait connaître du grand public grâce à sa série Carnets d'Orient (10 tomes chez Casterman), grande fresque se situant en Algérie de la période coloniale à l’indépendance.

Par ailleurs, Jacques Ferrandez nourrit de longue date une passion pour le polar. Débutant au début des années 80, en compagnie de Rodolphe, les aventures du commissaire Raffini.

Il dessine aussi deux albums polars sur des scénarii de Tonino Benacquista :

La boite noire et L’outremangeur

Maurice Attia :

Né en 1949 à Alger, psychiatre et psychanalyste de profession, Maurice Attia vient à l’écriture en 2000 avec un premier roman noir, puis s’essaie au scénario télé et cinéma. Publié en 2006, Alger la Noire a été récompensé par plusieurs prix.

Les aventures de l’inspecteur Paco Martinez se poursuivent dans Pointe rouge et Paris Blues.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival