La viticulture bio gagne du terrain en Alsace

L'Alsace figure parmi les trois premières régions de France pour la viticulture biologique

video title

L'Alsace sur le podium de la viticulture bio

L'Alsace figure parmi les trois premières régions de France pour la viticulture biologique. Depuis 10 ans, le nombre de viticulteurs qui se convertissent ne cessent d'augmenter. Ils sont aujourd'hui plus de 250 à avoir abandonné les produits chimiques.

L'Alsace figure parmi les trois premières régions de France pour la viticulture biologique derrière PACA et Franche-Comté. Depuis dix ans, le nombre de viticulteurs qui se convertissent ne cessent d'augmenter. Ils sont aujourd'hui plus de 250 à avoir abandonné les produits chimiques, contre une cinquantaine en 2002.

Le bio n'est plus un choix militant mais semble devenir une démarche évidente vers plus de qualité. 

Au niveau national, en 15 ans, de 1995 à 2010, les surfaces de vignes  conduites en bio ont été multipliées par 10 : passant de 4 854 hectares à 50 268 ha. Source agence bio, qui rappelle que la viticulture bio est régie par le cahier des charges de l’agriculture biologique.
Pour en savoir plus :  un dossier de l'agence bio