Sodimédical : le moral est au plus bas

Toujours pas de salaires versés ni de reprise d'activité sur le site de Plancy-l'Abbaye.

Il ne reste plus qu'un jour à Lohmann et Rausher Allemagne pour verser les salaires des 52 employés de Sodimédical.  L'arrêt de la Cours d'appel de Reims fixait jusqu'au samedi 11 aout, pour remplir les conditions de sa condamnation.

Impuissants devant l'intransigeance et la mauvaise fois dont fait preuve le groupe allemand, ils ont saisi Michel Sapin, ministre du Travail et du Dialogue Social et Arnaud Montebourg, ministre du Redressement Productif. Dix mois sans salaire, ça commence à peser  lourd. Les voilà réduits à accepter les dons des associations carritatives, notamment pour se nourrir.

Pas d'issue, sinon payer, pour le groupe allemand

Le jugement de la chambre sociale était assorti de fortes astreintes journalières; soit 1000 euros par jour de retard. Mais Lohmann et Rauscher n'a pas exécuté le jugement sous prétext que la notification n'était pas en allemand. Les salariés de Sodimédical avait donc pris sur eux de faire traduire le document et le faire parvenir par voie d'huissier.

D'un point de vue légal, le groupe allemand n'a plus beaucoup de solution. Selon Me Brun, l'avocat des "Sodi", si Lohmann et Rauscher veut se pourvoir en cassation, il faudra qu'il exécute la décision des juges rémois.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité