Inondations et grève : la galère des frontaliers

A31 et routes secondaires particulièrement chargées mardi matin 1er juin 2016, comme la veille au soir en raison des conséquences des intempéries qui ont touché le Luxembourg et le nord de la Lorraine. Système D et covoiturage se sont ajoutés aux bus de substitution mis en place par les CFL.


La situation difficile des travailleurs frontaliers circulant entre le nord de la Lorraine et le Luxembourg s'est confirmée mercredi 1er juin 2016 dès le petit matin, au lendemain des fortes intempéries qui ont provoqué des inondations des deux côtés de la frontière.

A cela s'ajoute depuis ce matin la grève SNCF en France qui vient un peu plus perturber le rare trafic ferroviaire entre les deux pays en jetant sur la route près de 30.000 usagers des chemins de fer.

Et la situation ne devrait pas s'arranger dans l'immédiat en raison du retour des pluies dans la soirée et de la prolongation du mouvement de grève en France jeudi 2 juin.

Pour les travailleurs frontaliers, les deux règles sont plus que jamais patience et débrouillardise. Par exemple en jouant la carte du covoiturage.

Le reportage de René Elkaïm et Yves Kreidl :
 

©France 3 Lorraine