INSOLITE. Bas-Rhin : à Bietlenheim, un restaurant éphémère ouvre pendant une semaine pour conserver sa licence IV

Le restaurant "Le cerf" n'ouvre ses portes que très rarement. Cette année, il accueille les clients toute la semaine du 5 au 11 juillet pour pouvoir conserver sa licence IV qui permet de vendre de l’alcool. Et pour offrir un lieu de sociabilité aux habitants de Bietlenheim.
Le restaurant est ouvert de 11h30 à 23h30 tous les jours jusqu'au dimanche 11 juillet.
Le restaurant est ouvert de 11h30 à 23h30 tous les jours jusqu'au dimanche 11 juillet. © Catherine Munsch, France Télévisions

C’est devenu une tradition familiale d’ouvrir le restaurant vieux de 125 ans le temps de quelques jours. "Le cerf" appartient à la famille Muhl depuis 1896. C’est Evelyne et André qui en sont propriétaires depuis 1968. En mémoire de leurs ancêtres et pour ramener un peu de vie dans le village, ils ouvrent l’établissement au public plusieurs jours tous les cinq ans. Cette ouverture exceptionnelle permet aussi au restaurant de conserver sa licence IV, obligatoire pour vendre de l’alcool.

En général, l'établissement est ouvert deux semaines en janvier ou février, puis quelques jours en juillet. Cette année, il est resté fermé en début d’année à cause de la crise sanitaire. Les gérants ont donc décidé de l’ouvrir du lundi 5 juillet au dimanche 11 juillet 2021. "C’est un immense travail, on fait ça surtout pour la convivialité mais je ne compte pas mes heures", explique Evelyne Muhl. Ça fait déjà trois semaines que je prépare l’ouverture."

Des plats "typiquements alsaciens" 

Pour le menu, c'est Evelyne qui s'en charge. Il s'agit de plats "typiquement alsaciens". La copropriétaire raconte : "dimanche soir, j'ai réuni les enfants pour faire des essais de plats et nous avons fait des photos pour voir ceux qui nous conviennent le mieux."

Et c’est un immense succès car les clients sont au rendez-vous. La terrasse et la salle sont prises d’assaut. Pour les habitants de Bietlenheim, il ne reste plus aucun commerce, alors ils profitent des rares ouvertures du restaurant pour sociabiliser et se remémorer des souvenirs d'antan. 

L'établissement peut accueillir 32 clients en intérieur et 24 en terrasse.
L'établissement peut accueillir 32 clients en intérieur et 24 en terrasse. © Catherine Munsch, France Télévisions

Une cliente raconte avec nostalgie, "on vient du village d’à côté avec mon mari, avant on avait l’habitude de venir manger ici donc ça réveille des souvenirs. On rajeuni quand on vient ici." Le mari ajoute "c’est super que ce soit ouvert parce qu’il n’y a rien dans les villages. Ça permet de faire des rencontres, de discuter et de créer du lien."

Le restaurant éphémère n’a ni cuisinier, ni serveurs. Alors pour assurer le service, c’est les membres de la famille qui viennent en renfort. Parmi eux, la fille des propriétaires, Caroline Muhl. L’assistante juridique change pendant quelques jours de casquette pour faire perdurer un rituel familial. "C’est une histoire de famille car la maison a été construite par l’arrière-grand-père de mon père qui a fondé ce restaurant. C’est très prenant mais à chaque fois je suis contente de participer à l’ouverture." 

En cuisine on s'active pour préparer des plats comme le pâté en croûte, du waedele ou encore du jambon au riesling.
En cuisine on s'active pour préparer des plats comme le pâté en croûte, du waedele ou encore du jambon au riesling. © Catherine Munsch, France Télévisions

Même constat pour Salomé Lipps, professeure de français et belle-fille de l'une des filles des propriétaires, "il faut s'organiser, ce n'est pas mon métier donc j'apprends un peu sur le tas et puis on fait comme on peut, on se débrouille. En tout cas, c'est une chouette aventure et j'espère qu'on va la reconduire." 

Le maire de la commune, Patrick Kieffer, participe lui aussi à l’opération en tant que gendre des propriétaires. C’est un moment important pour la famille mais aussi pour la commune de Bietlenheim."En cette période de crise sanitaire, les gens ont besoin de s’exprimer, de sortir donc c’est important pour nous de leur offrir ce lieu pour nouer des liens." Il ajoute que la commune vient de racheter un corps de ferme pour créer un nouvel espace de sociabilité dans le village.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
idées de sorties sorties et loisirs gastronomie culture famille société événements