Insolite : les Fribourgeois écrivent des lettres à ouvrir dans 100 ans

Ils sont drôles ces Allemands et ne manquent pas d'imagination. Voilà que nos voisins d'Outre-Rhin qui vivent à Fribourg ont décidé d'écrire au futur. Précisément aux personnes qui vivront dans leur ville dans cent ans, en 2121. 

Des lettres pour le futur, une initiative de la ville de Fribourg-en-Brisgau
Des lettres pour le futur, une initiative de la ville de Fribourg-en-Brisgau © Cathy Huber / France télévisions

L'idée est née dans l'équipe en charge des festivités prévues en 2019 pour les 900 ans de la ville allemande de Fribourg. A force de voir leurs programmations annulées les unes après les autres pour cause de pandémie. Or il fallait marquer le coup, malgré cette foutue crise sanitaire. "L'un d'entre nous a pensé aux mille ans de Fribourg" explique Holger Thiemann, chargé de projet des festivités du 900 ème anniversaire "il a eu l'idée de la boîte aux lettres et nous l'avons tous validée."

Cette boite aux lettres est une façon de permettre à chacun de participer aux festivités des 900 ans de la ville,  tronquées par le covid. Unefaçon aussi de laisser une trace dans l'histoire de Fribourg, sans prendre de risque pour personne, sur le plan sanitaire. Chacun rédige son courrier tranquillement, dans l'intimité de son foyer, sur un banc en ville, dans la nature ...et vient le glisser dans la boite aux lettres sous le porche de l'ancienne mairie. On écrit ce qu'on veut à qui on veut : une lettre à ses propres descendants, aux futurs propriétaires de sa maison (existera-elle encore ?), à la chancelière ou au chancelier allemand,  à un club de football…

© Catherine Munsch / France télévisions

On peut même déposer une lettre si l'on n'est que de passage, pas besoin d'être strictement citoyen de Fribourg. Il s’agit de parler de ce qu’on a aimé ou pas dans sa vie et ceux qui liront le courrier pourront ainsi découvrir comment s’est écoulée l’année 2020 pour l’auteur(e) de la missive. Certains habitants ont repéré très vite la boite aux lettres sous le porche de l'ancienne mairie et s'interrogent : " Ça fait deux fois que je passe à côté de cette boite et je me demande  qui pourrait encore vivre ici dans 100 ans" reconnaît une jeune femme. "Je voudrais écrire à mes petits-enfants et arrières petits-enfants, leur expliquer ce que nous vivons aujourd’hui comme vie, comment se compose la famille, ce que nous exerçons comme métier et la situation actuelle par rapport à l'épidémie et bien sûr faire des vœux pour leur avenir à eux."

Une dame plus âgée souhaite aux habitants du futur de trouver "un meilleur équilibre de vie que nous, qu’ils sachent ce qui est essentiel pour eux. Le système de santé sera sans doute différent. Qu’ils suivent leur chemin, mais tiennent compte de l’expérience acquise par le passé." Un jeune homme de 17 ans trouve l'idée excellente. Il ne pourra pas indiquer de nom sur son enveloppe, mais l'adressera à un jeune de son âge, venu comme lui étudier dans cette ville, "si tout ça existe toujours" ajoute-t-il dans un sourire.

Sous le porche de l'ancienne mairie de Fribourg, une boîte aux lettres attend les courriers à destination des citoyens du futur
Sous le porche de l'ancienne mairie de Fribourg, une boîte aux lettres attend les courriers à destination des citoyens du futur © Catherine Munsch / France télévisions

Les lettres sont conservées dans un coffre-fort

La levée du courrier se fait chaque jour et il est transféré en lieu sûr dans les archives de la ville de Fribourg. "Ça bien démarré, dès les premiers jours. Nous avions d'abord une, deux ou trois lettres, puis sept et mi-janvier, nous en avons déjà cinquante en tout." Seul quelques rares personnes ont les clés et codes pour transférer le courrier. "Les lettres resteront fermées. Personne en dehors de notre équipe, qui dépose le courrier dans ce coffre-fort, n’y a accès" précise Holger Thiemann. "C’est absolument garanti. Les gens peuvent compter là-dessus."

 

Tous les courriers sont conservés précieusement dans un coffre-fort
Tous les courriers sont conservés précieusement dans un coffre-fort © Cathy Huber / France télévisions

 

Pensez à bien préciser le destinataire

Les lettres seront conservées précieusement pendant les 100 ans à venir, dans un coffre-fort, aux archives municipales. A charge des générations à venir, de transmettre ce trésor épistolaire à leurs conservateurs successifs. Mais attention, un détail est d'importance : l'identification du destinataire. Il faut préciser autant que possible un nom, une fonction, une adresse, pour que dans 100 ans, ceux qui distribueront toutes ces lettres disposent de repères solides. Pour le maire de Fribourg-en-Brisgau, Martin Horn  "Cela créé un héritage collectif pour la postérité, des textes et des pensées de ces années très différentes, qui ne peuvent être trouvés dans aucun livre d'histoire, journal ou roman."

Avis aux amateurs, vous avez jusque fin juillet 2021. Mais attention, une fois postée, aucun retour possible vers le présent, votre lettre sera définitivement en route vers le futur !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
allemagne international culture insolite société histoire