Jardinage : comment réussir ses semis en hiver, quand on vit dans un appartement

durée de la vidéo : 00h03mn45s
Comment réussir ses semis quand on vit en appartement ? ©France Télévisions

Vous vous lancez dans le potager intérieur, mais vous avez peur de vous planter ? Jean-Claude Schmitt, herboriste et invité de Stamm&Co donne des astuces pour réussir à tous les coups ses semis. Janvier est le mois idéal pour les lancer, et ce, même en appartement.

On peut aimer jardiner et pour autant vivre en appartement. Tout le monde n'a pas la chance de vivre dans une maison avec jardin. En général, on préfère semer ses graines au printemps. Jean-Claude Schmitt, paysan herboriste chez Chris & Schengele nous donne trois bonnes raisons de commencer ses semis au mois de janvier et des astuces pour les réussir.

  • Éviter les pertes

La première raison, c'est de prendre de l'avance sur les cultures. Si on sème tout en même temps, les légumes poussent tous en même temps. Il peut être difficile de consommer toute sa production et cela engendre des pertes.

  • Le réchauffement climatique

Il faut s'adapter à la réalité du réchauffement climatique. Il y a 30 ans, on pouvait semer en pleine terre à partir du mois d'avril ou du mois de mai. Ce n'est plus le cas aujourd'hui.

  • Chouchouter ses plans

On va pouvoir chouchouter nos plans à l'intérieur et ça fait passer le temps. On peut faire grandir dans un environnement sécurisé et maîtrisé ses semis. 

Les besoins d'une graine

Mais de quoi a besoin une graine pour germer ? Elle a besoin de nourriture, d'eau, de chaleur et d'humidité. Pour commencer à faire ses semis, on commence par choisir son terreau. Le terreau à semis, c'est très facile. On peut l'acheter dans le commerce. C'est un terreau assez riche, mais pas trop non plus pour ne pas cramer la graine.

Les méthodes de semaison

On peut semer en terrine, en godet ou réutiliser des pots de yaourt ou des boîtes d'œufs. On remplit le pot avec le terreau sélectionné aux trois quarts sans trop tasser. La graine, pour germer, part vers le haut. Mais, elle part aussi vers le bas. Si on tasse trop, elle n'aura pas la force de faire ses racines. Certaines graines comme le basilic ou la menthe sont minuscules. On ne les sème pas une par une mais les mettre dans leur pot à la volée. On recouvre d'un ou deux centimètres maximum de terreau et on humidifie avec un vaporisateur. Cette étape est très importante, l'arrosoir est à bannir, car il déplace les graines qui peuvent se retrouver à la lumière et ne pas germer. 

Créer une serre en intérieur

Quand on habite en appartement et qu'on n'a pas de serre ou de miniserre, l'idée, c'est de prendre un film plastique et de filmer les godets. On laisse ses semis à l'intérieur puisque pour germer une première fois, la graine n'a pas besoin de lumière. Pour une réussite complète, Jean-Claude conseille de mettre les semis dans une pièce sombre, une salle de bain ou toilettes, chauffée entre 20 et 23 degrés. On laisse deux trois jours et les graines germent toutes seules. Quand les premières pousses arrivent, on met à la lumière.

Pour encore plus de bons plans retrouver l'émission Stamm&Co tous les vendredis à 10h00 sur France 3 Alsace et en replay sur notre site internet

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité