Jardinage d'été. Fleurs et potager : 6 idées de petits soins et menus travaux en attendant les récoltes

Le plus dur est fait pour le jardinier. L'été est affaire d'arrosage, de surveillance et de plaisir de voir fleurir et pousser fleurs légumes et fruits. Bientôt viendra le temps de la récolte. Pour les plus actifs, Eric Charton propose de menus travaux qui jalonneront cette saison.

L'été au jardin, un jeu d'ombres et de lumière
L'été au jardin, un jeu d'ombres et de lumière © Sophie Gueffier / FTV

Le printemps a été très actif pour les jardiniers amateurs et passionnés. L'épisode de froid suivi de pluies a retardé les plantations et les semis, mais tout est rentré dans l'ordre depuis. En cette mi juin, Eric Charton, jardinier animateur du club relais jardin et compostage à l'Eurométopole de Strasbourg sait bien que les travaux au jardin et au potager sont désormais plus légers. Bien sûr, il faut assurer l'arrosage régulier des plantations et l'éradication des mauvaises herbes qui pourrait ressurgir sous nos paillis de protection. Mais ça n'occupe pas son homme.

Voici donc un petit pot-pourri des menus travaux que vous pouvez réaliser dans votre jardin durant l'été.

1. Combattre les pépins de l'été

Pépin numéro 1 : le mildiou des tomates

Même si vous avez pris toutes vos précautions, vous n'êtes pas maître de la météo. Si l'été est froid et humide, vos tomates peuvent être sujettes au mildiou. A quoi reconnaît-on le mildiou ? Aux tâches noires et à l'aspect vaguement gras qui apparaissent sur les feuilles. Eric vous donne la recette miracle :       

Attention toutefois à ne pas pulvériser (ou le moins possible) ce mélange sur les fleurs. L'action du bicarbonate de soude consiste à dessécher le champignon (eh oui le mildiou est un champignon) qui sans humidité ne peut plus se développer sur la feuille. Mais si le bicarbonate dessèche la feuille, il en fait tout autant sur la fleur qui ne pourra plus être fécondée. Soit vous renoncez à un étage de fruits en pulvérisant malgré tout délicatement, soit vous trouvez un assistant jardinier (au choix, un enfant, un mari ou une épouse conciliants, éventuellement un voisin...) qui vous prêtera main forte et protègera les fleurs avec un carton pendant que vous vaporisez sur les feuilles.

Sinon on espère le beau temps et dans ce cas, on saute l'étape mildiou. Une météo avec des températures supérieures à 25°C le jour et supérieures à 15 à 20°C la nuit garantit l'absence de mildiou. 

Pépin numéro 2 : les aleurodes des choux

Les quoi ? Les aleurodes des choux, sont des petits moucherons (pléonasme) blancs qui se nichent sous les feuilles des choux mais aussi des tomates et des aubergines. Pour vous en débarrasser de façon naturelle, Eric vous propose de préparer une petite infusion de plantes aromatiques d'été : lavande, sauge, thym ou citronnelle feront l'affaire. Selon votre goût, vous pourrez l'utiliser sur les feuilles mais aussi la consommer. Le mélange mélisse, citronnelle fait un très bon insectifuge, mais soulage aussi bien la toux. La recette pour un litre d'eau. Coupez 100 g de la plante aromatique de votre choix citée plus haut. Si un litre vous paraît trop, réduisez les doses au prorata.

Pépin numéro 3 : les feuilles de vos arbres tombent trop tôt

En réalité, il ne s'agit pas vraiment d'un pépin. Soit c'est le cycle normal des feuilles. Celles qui ont poussé le plus tôt tombent le plus tôt. Rien d'inquiétant. Soit c'est la chaleur et la sécheresse qui fatiguent l'arbre. Celui-ci se protège en se séparant de feuilles voire de rameaux entiers. La bonne nouvelle c'est que ce n'est généralement pas grave et qu'il n'y a rien à faire, si ce n'est ramasser les feuilles et s'en servir en paillis. L'arbre devrait se remettre d'une saison rude. 

Même vos conifères peuvent souffrir de la sècheresse. Vous ne le constaterez pas à l'été, car ils ne perdent pas leur feuillage qui est persistant. Mais s'ils ont trop souffert à l'été de sècheresse, vous le constarerez au printemps suivant, lors de la repousse. 

2. Planter, semer et multiplier

La gestion de fleurs d'été

Si vous voulez un jardin gentiment fleuri, il faut retirer les fleurs défleuries pour assurer une continuité de floraison. Ôtez celles dont les pétales se fanent. En prélevant les fleurs passées, vous favorisez l'éclosion de nouvelles fleurs. Si vous laissez les fleurs défleuries sécher, vous ralentissez l'éclosion des suivantes. Le conseil d'Eric c'est donc de retirer les fleurs dès qu'elles font gris mine, mais d'en laisser une ou deux dans un coin de dessécher complètement afin de récupérer les graines pour l'année prochaine. Ceci est valable pour toutes les fleurs de massifs: œillet d'Inde, roses, graniums, dahlia...

Délicatement, retirez les fleurs passées. Cela aidera les autres fleurs à éclore.
Délicatement, retirez les fleurs passées. Cela aidera les autres fleurs à éclore. © Sophie Gueffier /FTV

C'est en juin et en juillet qu'on sème les bisannuelles : giroflées, pensées, campanules, pâquerettes. Á repiquer à l'automne après les avoir mises en godets entre temps.

En août, vous pourrez multiplier vos iris.

Pour diviser ses iris, séparer les rhizomes et couper le haut des feuilles.
Pour diviser ses iris, séparer les rhizomes et couper le haut des feuilles. © Eric Charton / FTV

La gestion du potager

En ce moment, vous pouvez aussi multiplier vos plants de fraises. Creusez des trous autour de vos plus beaux pieds, ceux qui donnent de beaux fruits. Dans ces trous, placez des godets ou des pots en plastique et enfoncez les dans la terre. Mettez du terreau ou de la bonne terre enrichie dedans. Faites des encoches sur le rebord et introduisez-y les stolons des fraisiers afin de les obliger à rester là. Les rejets vont ainsi s'enraciner dans vos godets. Les maintenir en terre va empêcher la terre de s'assécher. Vous pourrez ensuite les repiquer entre août et octobre. 

Comment diviser ses fraisiers.
Comment diviser ses fraisiers. © Eric Charton /FTV

En juin-juillet, on plante encore les navets, les radis d'hiver, blancs noirs et rouges. On peut mettre aussi des betteraves et les salades d'hiver, chicorée et mâche (soit en semis, soit à repiquer).

Enfin, après le premier août, on peut encore semer les haricots verts à récolter cinquante jours plus tard. Et on sait planter nos choux-fleurs , brocolis, romanesco et feuille, kale et palmier.

3. Pour les sportifs

Il vous reste vos arbustes à tailler. Eric vous conseille de tailler les bois de l'année (encore souples). Afin de pratiquer le BRF. Ce n'est pas le nom de la dernière pratique sportive à la mode, c'est l'acronyme de "bois raméal fragmenté". Vous n'êtes pas plus avancé ? Je vous explique. Taillez le jeune bois de vos arbustes, puis broyez-le et enfin intégrez le broyat obtenu dans votre sol. Il sera ainsi enrichi à peu de frais. Il est possible de pratiquer le BRF jusqu'en octobre. Un sport de saison.

Après tous ces efforts, il vous reste la chaise longue. Je vous laisse avec la pensée poétique offerte par Eric : "Un jardinier qui se perd dans les pensées peut voler au ras des pâquerettes."

Bel été à tous, jardiniers ou non, belles senteurs et bonnes saveurs !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jardinage loisirs sorties et loisirs