L’artiste coréenne Kimsooja métamorphose les espaces du Centre Pompidou-Metz

Dans le cadre de l’année France-Corée, le Centre Pompidou-Metz invite du 26 octobre 2015 à fin janvier 2016, l’artiste d’origine coréenne Kimsooja à s'approprier l'architecture de Shigeru Ban et Jean de Gastines, grâce à l’une de ses compositions lumineuses délicates.

L'installation de Kimsooja constitue l’unique projet labélisé "Année France/Corée" dans le Grand Est de la France.

Pour son installation spécialement créée pour le Centre Pompidou-Metz, Kimsooja s’est inspirée de deux de ses oeuvres majeures toutes deux présentées à Venise :

  • To Breathe/Bottari (2013) et
  • To Breathe : Invisible Mirror/Invisible Needle (2005).
Le principe de l’oeuvre de Kimsooja est d’investir un lieu patrimonial en le transformant par le biais de milliers de reflets kaléidoscopiques.

Utilisant le principe de transparence caractéristique de l’architecture du Centre Pompidou-Metz, Kimsooja recouvre les larges surfaces vitrées du Forum d’un film.
Kimsooja
Née en 1957 à Daegu et installée à New York depuis de nombreuses années, l'artiste nomade Kimsooja bénéficie d’une renommée internationale. Elle a répondu à des commandes à travers le monde entier.