La ferme-auberge du Thannerhubel

Publié le
Écrit par Sabine Pfeiffer .

Venez prendre un bon bol d’air avant l’hiver sur le massif vosgien du Rossberg, où la ferme-auberge du Thannerhubel nous ouvre ses portes. Blottie à 1050m d’altitude, elle surplombe la vallée de Thann, offrant un panorama imprenable sur le Grand Ballon et la plaine d’Alsace

Propriété de la commune de Bitschwiller-lès-Thann, la ferme-auberge est louée depuis 2002 par Renée Laure Wittmer et Serge Zussy, qui la font vivre en y accueillant randonneurs et gastronomes pour un bon repas, ou pour une nuit en dortoir. Mais ces plaisirs se méritent, car il n’est pas possible d’y monter en voiture.

Secondés par leur fille Lucile, Renée Laure et Serge se partagent les innombrables tâches quotidiennes : cuisine, service en salle, soins aux animaux, travaux agricoles, travail administratif... Les vaches à viande, de race limousine, paissent sur les pâturages alentour. Quelques chèvres entretiennent les talus, et quatre vaches vosgiennes restent près de la ferme, offrant leur lait pour le petit-déjeuner des hôtes, et le fameux «siesskäs», fromage blanc arrosé de kirsch.

En parallèle, la famille Zussy-Wittmer exploite sa propre ferme «en bas», dans le village de Roderen, où il faut quotidiennement nourrir les poules, les lapins, les deux cochons (qui finiront en collet fumé, lard, terrines et saucisses) et cultiver les céréales. Une vie entre deux lieux et deux maisons, avec beaucoup de déplacements sur des pistes pentues et cahotantes.



Episode 1 : Un restaurant pas comme les autres

Lorsqu’un groupe de randonneur s’annonce pour midi, la famille Wittmer-Zussy est à pied d’oeuvre dès le matin : Renée Laure mitonne de bons petits plats en cuisine (choucroute, boeuf bourguignon, pot-au-feu, pâtés...), tandis que Serge met la table avec soin et se prépare à accueillir les visiteurs. Des visiteurs souvent habitués des lieux, qui reviennent pour la beauté du paysage, la qualité du repas et la chaleur de l’accueil.





 

durée de la vidéo: 04 min 59



Episode 2 : Une fin de journée bien remplie

Les randonneurs repartis, il reste beaucoup à faire. Et lorsqu’enfin la famille passe elle-même à table, de nouveaux marcheurs arrivent déjà, pour boire quelque chose, et déguster les tartes maison. En fin d’après-midi, Renée Laure et Lucile repartent vers leur ferme dans la vallée, où d’autres tâches les attendent, tandis que Serge s’occupe de ses vaches.









 

durée de la vidéo: 04 min 59



Episode 3 : Plusieurs métiers en un

Le matin tôt est réservé au soin des animaux : traite des vaches au Thannerhubel, nourrissage des poules, des cochons et des lapins à Roderen. Mais rapidement, il faut remonter dans la ferme-auberge, car deux groupes de randonneurs se sont annoncés pour le soir et la nuit en dortoir.











 

durée de la vidéo: 04 min 59



Episode 4 : Entre deux lieux de vie

Les occupants du dortoir attaquent un bon petit-déjeuner avant de repartir du bon pied. Mais comme ce jour-là, il n’y a pas de réservation pour le repas de midi, Serge Zussy en profite pour fermer quelques heures la ferme-auberge, et descendre à son tour dans la vallée, régler plusieurs affaires urgentes, acheter les légumes pour la semaine à un maraîcher du secteur, et faire la tournée de ses champs de céréales. Avant de retourner dans sa montagne, où de nouveaux clients sont déjà arrivés.









durée de la vidéo: 04 min 58

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité