Lac-du-Der : Aquader, le plus grand parc aquatique d'Europe, ouvrira ce samedi 19 juin

Les derniers détails administratifs se sont réglés ce vendredi. 

Voilà à quoi ressemblera l'Aquader, ce parc aquatique de plus de 4500 m² sur le lac de Der.
Voilà à quoi ressemblera l'Aquader, ce parc aquatique de plus de 4500 m² sur le lac de Der. © Dann_Ilicic

Après le désarroi, le soulagement. Ce vendredi 18 juin, le personnel d'Aquader et les acteurs locaux se réjouissent de la bonne nouvelle : le plus grand parc aquatique d'Europe peut enfin ouvrir ses portes. A peine la nouvelle tombée, on peut lire sur la page Facebook de l'Aquader : "Bonjours à tous, le jour est arrivé, toute l’équipe est ravie de vous accueillir dès demain 13h30 au parc aquatique du lac du Der (Sainte-Marie du lac plage deux Nuisement ) À très vite." 

Cela fait une semaine que le parc aquatique devait ouvrir ses portes. Mais un contre-temps administratif a eu raison de son inauguration. "Cela fait trois ans qu'on travaille sur ce projet, on avait visé très haut en termes de sécurité", rappelle Richard Abdesselam, à la tête de la structure. Alors forcément, le projet se faisait attendre des visiteurs, venus en nombre malgré les annonces d'annulation. "J'ai offert des places à des visiteurs qui étaient venus de loin, explique-t-il. Certains sont arrivés de Charleville ou du Luxembourg, ils étaient furieux." Sur les réseaux sociaux, il assure avoir été sollicité par plus de 800 personnes, avides d'être les premiers à tester les infrastructures.

L'ouverture repoussée d'une semaine

Il faut dire que le parc a de quoi attirer les curieux et les avides de fraîcheur. Plus de 4.500 m² de structure gonflable sur le lac du Der, à 10 euros de l'heure. Toboggans, trampolines, plongeoirs… en tout, le complexe compte plus de 85 modules gonflables sur l’eau. "L'exploitant a travaillé très sérieusement, ajoute Michel Guérin, directeur de l'office du tourisme et du syndicat du Der. Il impose également le port d'un gilet de sauvetage pour tous les visiteurs, ce qui n'est pas obligatoire mais rassure en termes de sécurité."

Désormais, ce report est de l'histoire ancienne. "Cela a pris le temps qu'il fallait, mais ça s'est fait dans les règles", temporise Michel Guérin. Seul bémol : la météo s'annonce beaucoup moins estivale que le week-end précédent, avec des orages prévus dans la soirée de samedi et des averses le dimanche, selon Météo France. En espérant que les nageurs de l'extrême passeront entre les gouttes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lac du der-chantecoq nature parcs et régions naturelles