• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Le collectif “Grains de sable” expose les SDF de Strasbourg

Strasbourg compte entre 800 et 1000 sans-abri. Parmi lesquels, 23 sont morts l'an passé de la rue. Pour ne pas les oublier, le collectif "Grains de sable" (antenne locale des morts de la rue) propose une exposition de photos et peintures au centre administratif de l'Eurométropole du 28/10au 14/11.

Par Denis Becker

 / © L'exposition intitulée « Parce que vivre et mourir à la rue n’est pas une fatalité » propose une série de portraits pour rendre hommage à ceux qui ont perdu la vie mais aussi à ceux qui survivent dans la rue.






Les SDF de Strasbourg
Strasbourg compte entre 800 et 1000 sans-abri. Parmi lesquels, 23 sont morts l'an passé de la rue. Pour ne pas les oublier, le collectif "Grains de sable" (antenne locale des morts de la rue) propose une exposition de photos et peintures au centre administratif de l'Eurométropole du 28/10 au 14/11 Reportage : JUNG Judith, COGITORE Baptiste et DILLENSEGER Sylvie. Interviews : - Monique Maitte, Porte-parole du Collectif "Grains de sable" - Guillaume Keller-Ruscher, Secrétaire général du Collectif








COMMUNIQUE de PRESSE de la VILLE de STRASBOURG
Strasbourg, le 29 octobre 2015

Dépôt de gerbe pour les « Morts de la rue »

"Sollicitée par l’association Grains de sable, antenne locale du Collectif Les Morts de la rue qui travaille au quotidien pour sensibiliser à ce phénomène, la Ville de Strasbourg a décidé, pour la deuxième année consécutive, de la dépose d’une gerbe en l’honneur des personnes sans abri décédées dans la rue.

En ce week-end de la Toussaint, pour accompagner l’action menée par l’association, mais aussi pour symboliser l’action volontariste de la collectivité en faveur des plus démunis et de la lutte contre la précarité, Eric Schultz, adjoint au Maire en charge de l’état civil, déposera donc une gerbe de fleurs :

Samedi 31 octobre 2015 à 12h dans la cour de l’église Saint Pierre-le-Vieux

En présence de Marie-Dominique Dreyssé, adjointe au maire en charge de l’action sociale.

Par ailleurs, à la demande de l’association, le Centre administratif accueillera une exposition intitulée « Parce que vivre et mourir à la rue n’est pas une fatalité » du 28 octobre au 14 novembre. Elle retracera la mémoire de quelques uns, morts de la rue à Strasbourg, au travers de portraits (peintures et photos)."

Sur le même sujet

La réaction de Maître Weltzer

Les + Lus