Le journal de guerre d'Adolf Dott

Publié le
Écrit par Sabine Pfeiffer .

Adolf Dott, né en 1877 à Gries près de Bischwiller, a fait la Première Guerre mondiale. Durant ces quatre années, il a tenu un journal de bord, qu’il a saisi sur une machine à écrire et fait relier plusieurs années après son retour.

Dans ce document, véritable livre illustré de près de 200 photos, il raconte « sa » Grande Guerre, qui l’a conduit dans toute la grande Russie d’alors : Pologne, Bielorussie et Lituanie.Marches éreintantes, combats, constructions de tranchées et de cabanes de bois, longues périodes d’inactivité et moments de fête... il narre par le menu son quotidien de soldat. Un document humain et historique exceptionnel, présenté par la petite-fille d’Adolf Dott : Sabine Pfeiffer.



Episode 1 : Mon grand-père, le «Feldwebel»

Adolf Dott a fait la Grande Guerre en tant que "Feldwebel" (fonction plus ou moins équivalente à celle d’adjudant, ou de sergent-major) : un rôle de "mère de famille" pour la troupe. Il règle les tâches administratives, distribue la solde et, surtout, doit trouver jour après jour un gîte et le couvert pour ses hommes.





 

durée de la vidéo: 04 min 57





Episode 2 : Les premiers mois

Présent à Strasbourg au moment de l’entrée en guerre, Adolf Dott raconte les débuts du conflit : de la mobilisation, où l’ordre prussien est légèrement pris en défaut, aux premiers mois en Lorraine, puis le départ pour le front de l’Est, et la Pologne.







 



Episode 3 : Quatre années en Russie

Adolf Dott cite avec précision les innombrables localités traversées. Nous suivons ses déplacements, à pied ou en train, ses longs mois de séjour dans telle ou telle région, son vécu quotidien. Et ses permissions, qui lui permettent, 6 fois en quatre ans, de retourner pour quelques jours à Strasbourg.  





 

durée de la vidéo: 04 min 59





Episode 4 : Le retour

Les derniers mois de 1918, Adolf est dans l’actuelle Biélorussie, dans la ville de Polack (autrefois Polotzk). Le 21 novembre, alors que Strasbourg s’apprête à accueillir les troupes françaises victorieuses, lui et sa compagnie entament à pied le chemin du retour. Il mettra plus d’un mois à revenir dans une Alsace où... il ne se sent plus vraiment chez lui.







durée de la vidéo: 04 min 58

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité