Cet article date de plus de 5 ans

Le miel ne coule pas assez dans les ruchers

A cette période de l'année, les réserves de miel coulent généralement à flots. Mais en ce début août, les premiers bilans des apiculteurs sont catastrophiques. Les abeilles n'ont pas, ou très peu, fait de miel cette année, en raison des mauvaises conditions météo.
Les épisodes de fortes pluies et le froid de ce prinemps n'ont pas facilité la tâche des abeilles. Les fleurs sont tombées très tôt. Les abeilles en avaient peu à butiner. Au lieu de stocker davantage de miel, les abeilles ont donc puisé dans leurs réserves pour se nourrir. Résultat : à peine le tiers de la production d'une année normale. "Une des pires années", déplore Georges Winterberger, apiculteur à Waltenheim-sur-Zorn. 

Outre les pesticides, les maladies et les prédateurs, ce printemps a soulevé un problème majeur pour les abeilles : le manque de ressource alimentaire, variée de surcroît. "Il faudra replanter des haies, laisser en place des jachères fleuries, et conserver des prairies naturelles", prévient Michel Kerneis, président de la fédération des Apiculteurs du Bas-Rhin.
durée de la vidéo: 01 min 40
Récolte de miel catastrophique ©France 3 Alsace

L’Alsace compte environ 2900 apiculteurs.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie