• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Les bouddhistes d'Alsace

© France 3 Alsace
© France 3 Alsace

Le dalaï lama qui jouit d'une grande notoriété dans le monde entier, est éminemment respecté par les bouddhistes. Mais il y a plusieurs courants, plusieurs communautés bouddhistes, et il n'est le guide spirituel que des Tibétains. Tour d'horizon des communautés présentes dans la région.

Par A. Bucur et F. Grandon

Bouddhistes zen soto (inspiration japonaise) de Weiterswiller

Faire zazen, c'est méditer, assis, face au mur. Une pratique quotidienne des bouddhistes zen soto, d'inspiration japonaise. Situé à l’orée d’une forêt de plusieurs milliers d’hectares, à 50 km au nord de Strasbourg, à Weiterswiller, le monastère Ryumonji comporte plusieurs bâtiments entourant une chapelle bouddhiste. Il dispose d’un potager, d’un jardin de plantes médicinales et d’un jardin de pierres. Parmi la quinzaine de résidents, Kankyo, Isabelle de son prénom de naissance, a choisi de devenir nonne et donc, de se raser la tête, il y a 14 ans. Tous les pratiquants ne se font pas moines. Parmi les 500 membres de la communauté, beaucoup de laïcs mènent leur vie dans la société. La couleur des robes de ces bouddhistes, c'est surtout le noir.

Bouddhistes zen de Weiterswiller / © France 3 Alsace
Bouddhistes zen de Weiterswiller / © France 3 Alsace

Bouddhisme theravada (inspiration laotienne) à Souffelweyersheim

Les moines de la pagode laotienne (Wat SIMOUNGKHOUNE) de Souffelweyersheim enseignent le bouddhisme theravada, dit du petit véhicule, très proche du bouddhisme tibétain, dit du grand véhicule. Leur point commun, c'est Bouddha. Leur couleur à eux, c'est le safran. Cette communauté-là est surtout constituée de familles laotiennes, soit quelque 1200 personnes, et elle est organisée au sein de l'association CLASBEC. Au Laos, une pagode ou wat est non seulement un lieu de culte mais aussi une école, un lieu d’accueil, de rencontre et de retrouvaille. 
La pagaode laotienne de Souffelweyersheim / © France 3 Alsace
La pagaode laotienne de Souffelweyersheim / © France 3 Alsace

Bouddhisme sakyapa (inspiration tibétaine) à Kuttolsheim

Le Dalaï Lama n'est considéré comme chef spirituel que par les bouddhistes tibétains, installés dans un centre à Kuttolsheim. L’Institut propose des enseignements transmis par Khenchen Guéshé Shérab G. Amipa Rinpoché. Leur étude ainsi que la pratique de la méditation sont assurées sous sa direction. La qualité des activités et des enseignements qu’il prodigue permet de nombreuses visites illustres à l’Institut, dont celles, en 1982 et en 1988, de Sa Sainteté le Dalaï Lama, qui reçut le Prix Nobel de la Paix l’année suivante. Il est considéré ici comme un roi, un guide. Certains traduisent dalaï-Lama par "océan de sagesse". En tout cas, ici, on le considère comme un symbole fort de compassion.

Il est très important, c'est un guide religieux. Dans notre tradition, on le considère plutôt comme un roi", explique le moine tibétain Khenpo Tashi Sangpo Amipa





Moines bouddhistes à Kuttolsheim / © France 3 Alsace
Moines bouddhistes à Kuttolsheim / © France 3 Alsace

Il y a 30 000 bouddhistes répertoriés en Alsace et regroupés en associations.

Les bouddhistes d'Alsace
Le dalaï lama qui jouit d'une grande notoriété dans le monde entier, et il est éminemment respecté par les bouddhistes. Mais il y a plusieurs courants, plusieurs communautés bouddhistes, et il n'est le guide spirituel que des Tibétains. Nous vous proposons un tour d'horizon des communautés présentes dans la région. Interviews : Kankyo, nonne bouddhiste / Olivier Reigen Wang-Genh, président de l'Union Bouddhiste de France / Vénérable Khamding Sengpraseuth, maître résident / Khamphouvanh Luangkhot, vice-présidente de l'association CLASBEC / Khenpo Tashi Sangpo Amipa, moine enseignant / Dominique Lejonne, membre de l'Institut Européen du Bouddhisme Tibétain - France 3 Alsace - C. Feix, M. Pouchin, D. Meneu, M. Fiorot

A lire aussi

Sur le même sujet

"La Lorraine est formidable"

Les + Lus