Les pompiers de Moselle et Meurthe-et-Moselle innovent pour gagner de précieuses secondes en intervention

La Moselle et la Meurthe-et-Moselle partagent une frontière de plus de 150km. Dans cette zone limitrophe, les sapeurs-pompiers interviennent pour de nombreuses opérations chaque année. Pour améliorer leur action, leurs systèmes de gestion sont désormais reliés, une innovation unique en France.

Grâce à la mise en commun de leur système de gestion, les pompiers interviennent plus rapidement dans les zones à la frontière de la Moselle et de la Meurthe-et-Moselle.
Grâce à la mise en commun de leur système de gestion, les pompiers interviennent plus rapidement dans les zones à la frontière de la Moselle et de la Meurthe-et-Moselle. © Michaël Martin. France Télévisions.

Une seconde gagnée, c'est une vie sauvée. C'est le credo des sapeurs-pompiers qui, années après années, cherchent toujours à améliorer leur efficacité et leur réactivité en intervention. En ce début 2021, la dernière innovation vient de Moselle et de Meurthe-et-Moselle. Les systèmes de gestion des deux Services départementaux d'intervention et de secours (SDIS) sont reliés depuis le 17 mars 2021.
"Cela permet de gagner du temps quand on a des appels sur les communes frontières des deux départements, explique le directeur du SDIS de Meurthe-et-Moselle, le colonel Jérôme Petitpoisson. Sur 300 appels concernés chaque année, on gagne au total trois minutes."

La Meurthe-et-Moselle et la Moselle partagent plus de 150km de frontières. Autant de territoire que chacun des deux SDIS peut couvrir selon les besoins.
La Meurthe-et-Moselle et la Moselle partagent plus de 150km de frontières. Autant de territoire que chacun des deux SDIS peut couvrir selon les besoins. © Michaël Martin. France Télévisions.

Concrètement, comment ça marche ? Les équipes de secours de Moselle peuvent être engagées directement par le Sdis de Meurthe-et-Moselle, et inversement, dans chacun des deux départements.
Un exemple : le centre d'appel du SDIS 57 reçoit une alerte pour un accident sur l'autoroute A31 au niveau de la commune de Fey, en Moselle. Le centre d'appel peut déclencher les sapeurs-pompiers de Pont-à-Mousson ou Pompey, dans le département voisin, sans avoir à transférer l'appel au Sdis 54. "On ne perd plus de temps à transférer les appels, assure le chef du centre opérationnel du SDIS 54, le lieutenant David Garnier. On a la main sur les moyens des voisins et on peut les déclencher sans leur demander."

Une première en France

Ce projet a pu voir le jour parce que les deux SDIS ont opté pour le même système de gestion, permettant ainsi la liaison. Cette innovation fait figure d'essai grandeur nature avant le déploiement de NexSIS, le futur système d’alerte et de gestion des secours dans les 100 SDIS français. "Une dizaine de SDIS a déjà démarré le déploiement de l'application NexSIS, précise le colonel Jérôme Petitpoisson. La bascule dans l'ensemble des SDIS se fera sur quatre à cinq années."

Les centres d’appel 54 et 57 répondent chacun à plus de 500 appels par jour en moyenne. De l’appel au 18 jusqu’à l’alerte du sapeur-pompier, il se passe moins de deux minutes.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers innovation santé société