Cet article date de plus de 3 ans

Lunéville : un aérodrome avec beaucoup d'Histoire(s) à raconter

Une exposition retraçant la construction de l'aérodrome de Lunéville (Meurthe-et-Moselle) est proposée durant le championnat de France de montgolfières, du 27 juillet au 5 août. L'occasion de découvrir l'histoire de lieu, construit en 1944.

 
Philippe Sugg a rassemblé des photos de la construction de l'aérodrome de Lunéville et de ses premiers mois d'utilisation.
Philippe Sugg a rassemblé des photos de la construction de l'aérodrome de Lunéville et de ses premiers mois d'utilisation. © France 3 Lorraine/Sarah Humbert
À l'occasion du 44ème championnat de France de montgolfières à Lunéville, du 27 juillet au 5 août 2018, des animations sont organisées sur le thème : "Tout ce qui vole".

Une exposition photographique de la construction de l'aérodrome est ainsi proposée au public. En effet, l'aérodrome de Lunéville a accueilli près de cent quarante avions américains durant la Seconde Guerre Mondiale.

Lunéville, c'était le terrain le plus avancé des États-Unis vers l'Allemagne,


explique Philippe Sugg, à l'origine de l'exposition.

Passionné d'Histoire et plus particulièrement par la Seconde Guerre Mondiale, il collectionne depuis plus de vingt ans des photos relatives au conflit.
"J'en ai environ sept mille cinq cent au total. Ici, j'en expose une quarantaine".
 
L'exposition regroupe une quarantaine de photos prise entre 1944 et 1945.
L'exposition regroupe une quarantaine de photos prise entre 1944 et 1945. © France 3 Lorraine/Sarah Humbert

Un aérodrome à la pointe des combats

Grâce aux photographies qu'il a accumulé au fil des années, Philippe Sugg est en mesure de retracer assez précisément l'histoire de l'aérodrome.
"La construction a débuté en octobre 1944".

En décembre, les travaux s'achèvent et dans la foulée, en janvier 1945, l'aérodrome devient utilisable. 
 

Plus de morts en Lorraine qu'en Normandie

Les pilotes américains en feront leur base pour aller bombarder les premières lignes allemandes.

On ne parle jamais des pilotes, c'est dommage ! Ils ont fait un travail énorme. Il y a eu plus de morts en Lorraine qu'en Normandie par exemple. 

Sur les photos, on peut voir les avions de l'époque, l'aérodrome à ses débuts mais aussi des soldats qui prennent la pose à côté de leurs munitions
 Chaque avion était équipé de quatre mitrailleuses. 

L'aérodrome cessera d'être utilisé en mars 1945, peu avant la fin de la guerre. 

Plus d'informations sur le 44ème championnat de France de montgolfières en cliquant ici.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aviation économie aéronautique seconde guerre mondiale histoire sorties et loisirs