Accident d'Avenay-Val-d'Or : plus de bus scolaire au passage à niveau

Le passage à niveau d'Avenay Val d'or (Marne), lieu d'un tragique accident survenu en juillet 2019, qui a coûté la vie à 3 enfants et une jeune trentenaire. / © Flore Caron, France 3 Champagne-Ardenne
Le passage à niveau d'Avenay Val d'or (Marne), lieu d'un tragique accident survenu en juillet 2019, qui a coûté la vie à 3 enfants et une jeune trentenaire. / © Flore Caron, France 3 Champagne-Ardenne

L'accident mortel du 15 juillet dernier a changé la vie des habitants du secteur d'Avenay Val d'Or dans la Marne. La communauté de commune a décidé de supprimer le passage des bus scolaire à cet endroit depuis la rentrée. 

Par Matthieu Mercier

Le traumatisme de l'accident mortel de juillet va durer. Et il a des conséquences concrètes sur le quotidien du secteur d'Avenay-Val-d'Or. Depuis la rentrée scolaire, plus aucun car scolaire n'emprunte le passage à niveau de ce village de la Marne où le 15 juillet une collision entre un TER et une voiture avait fait quatre morts, dont trois enfants, selon la communauté de commune. Les trois élèves habitant Mutigny, au-dessus d'Avenay-Val-d'Or, seront désormais transportés matin et soir vers le collège d'Ay-Champagne en taxi, a indiqué à nos confrères de l'AFP Dominique Lévêque, le maire d'Ay-Champagne et président de la communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne.

"Il est difficile de faire passer des bus scolaires sur ce passage à niveau tant que ne seront pas connues les conclusions de l'enquête judiciaire en cours", explique M. Lévêque, précisant qu'il est plus simple de recourir au taxi. Une enquête qui promet d'être longue, comme nous le confiait le procureur de la République de Reims, Mathieu Bourette. 
 


L'enquête préliminaire pour homicides involontaires contre X se poursuit pour déterminer les causes de cet accident qui avait coûté la vie à une assistante maternelle de 37 ans, sa fille de onze ans et deux enfants de trois et un an qu'elle gardait. 

En 2018, les passages à niveau ont coûté la vie à 16 personnes, en baisse par rapport aux 42 décès recensés en 2017. La France en compte 15.000.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus