Agressions sexuelles au lycée Pierre Bayen de Châlons-en-Champagne : le rectorat promet "la transparence"

Ce samedi 24 février, le rectorat de Reims (Marne) a communiqué dans le cadre de l'affaire Pascal Vey, enseignant du lycée Pierre Bayen de Châlons-en-Champagne qui s'est suicidé après avoir été accusé d'agressions sexuelles. Les élèves et leurs parents craignent que l'enseignante qui a lancé l'alerte soit mise sur la touche, ainsi que la disparition de la section arts du cirque de l'école.

C'est l'affaire qui agite le lycée Pierre Bayen de Châlons-en-Champagne (Marne) en ce début d'année 2024. Suspecté d'agressions sexuelles et de harcèlement sur plusieurs de ses élèves, l'enseignant Pascal Vey, qui avait été (tardivement) mis à pied, s'est suicidé le 7 décembre 2023, éteignant toute possibilité de poursuite pénale à son encontre.

Mais les élèves et leurs parents s'inquiètent. Ils craignent pour Marie-Pierre Jacquard, la professeure qui a entendu les témoignages des élèves (auxquels la direction du lycée serait restée sourde) et décidé de donner l'alerte. Ses projets de sortie avec les élèves (liées aux arts du cirque) n'ont pas été acceptés. Cette histoire est donc loin d'être terminée.

Le temps de mener une enquête, la section des arts du cirque du lycée, pour lequel il est très réputé, n'accueillera pas de nouveaux élèves pour la rentrée 2024. La lanceuse d'alerte serait donc poussée à quitter sa section (où officiait aussi Pascal Vey), et ladite section risquerait de disparaître, selon les parents d'élèves.

Les dates se sont rapidement enchaînées à la fin du mois de février 2024. Une grande manifestation a eu lieu le mercredi 21 février devant l'établissement, situé derrière la collégiale, et a réuni une centaine de personnes. Un collectif entend porter plainte contre le ministère de l'Éducation, dont la réaction est jugée trop timide et tardive. 

Désir d'apaisement au rectorat

Le recteur de l'académie de Reims, Vincent Stanek, se voulait de son côté rassurant. Après s'être rendu sur place le vendredi 23 février et avoir échangé avec le corps enseignant, des mesures doivent être annoncées "en toute transparence" (voir le lycée sur la carte ci-dessous).

Les décisions du rectorat suite à cette affaire ont donc été communiquées ce samedi 24 février. Une enquête administrative doit avoir lieu au retour des vacances d'hiver (à partir du 11 mars). Elle portera sur la manière dont ont été traitées les remontées d'informations au sujet de Pascal Vey par les services du rectorat.

L'enquête permettra aussi de constituer un audit sur "sur le fonctionnement de la section des Arts du cirque, d’où émane la plupart des plaintes et courriers dont l’administration a eu connaissance, ce afin d’aboutir à un fonctionnement sécurisé pour les élèves". Le fait qu'il n'y aura pas de nouveaux élèves pour la rentrée 2024 est confirmé, mais le rectorat assure qu'il s'agit d'une "disposition transitoire" et que la "pérennité" de la section n'est pas remise en cause. 

Une assistance psychologique sera proposée aux élèves et aux professeurs. Vincent Stanek rappelle aux parents que "les services académiques restent à leur écoute et sont disponibles pour les recevoir". Le recteur espère le retour "d'un climat scolaire serein et favorable aux apprentissages"

Pour autant, une maman d'élève a contacté France 3 Champagne-Ardenne avec un son de cloche différent. Elle affirme de son côté que lors du passage du recteur, ce dernier aurait reproché aux élèves d'avoir manifesté et qu'il fallait faire attention aux "rumeurs". Le collectif de parents a reçu deux soutiens de poids qui "tiennent plus que tout à la spécialité arts du cirque". Il s'agit du maire (DVD) de Châlons, Benoist Apparu, et de la députée (Horizons) Lise Magnier.

Résumé chronologique des faits

  • 1997 : portée la plus ancienne des témoignages
  • juillet 2021 : libération de la parole (#BalanceTonCirque) et premières accusations
  • 2022 : exclusion de Pascal Vey du Centre national des arts du cirque (Cnac)
  • mars 2023 : recueil de 15 témoignages par Marie-Pierre Jacquard
  • 28 septembre 2023 : plainte contre Pascal Vey pour agression sexuelle
  • 29 septembre 2023 : mise à pied de Pascal Vey par le lycée
  • 7 décembre 2023 : suicide de Pascal Vey
  • 19 février 2024 : réception d'une délégation de parents au rectorat
  • 21 février 2024 : manifestation des élèves et de leurs parents
  • 23 février 2024 : visite du recteur d'académie
  • 24 février 2024 : communication du recteur
  • à partir du 11 mars 2024 : début de l'enquête administrative
  • à partir de septembre 2024 : pas de nouveaux élèves en section Arts du cirque