Châlons-en-Champagne : grève du personnel de l'hypermarché Carrefour, sur fond de hausses de salaires

Ce mercredi 10 mars, des salariés de Carrefour à Châlons-en-Champagne, dans la Marne, se sont mobilisés. La CGT réclame un salaire de 1.500 euros net mensuel pour un temps complet. Mais l'enseigne emploie aussi des précaires, dont l'emploi est fragile.

Le personnel revendique une augmentation de salaire.
Le personnel revendique une augmentation de salaire. © Gaëlle Chailloux.

Quand la crise sanitaire a débuté en mars 2020, ils avaient été portés aux nues. Ils étaient sur le front, comme les personnels de santé, et tous ceux qui faisaient face, malgré la Covid 19. Mais aujourd'hui, ils sont amers. "On nous a mis en avant", explique Gaëlle Chailloux, secrétaire générale C.G.T. Carrefour de Chalons-en-Champagne, dans la Marne. "On pensait que ça ne durerait pas si longtemps, mais ça dure, et on est épuisés. En mai dernier, après le premier confinement, une prime de 1.000 euros net, a été versée à l'ensemble des salariés, sans conditions. Résultat, le personnel est divisé, entre ceux qui ont toujours été sur le terrain, et les autres".

Gaëlle Chailloux travaille à temps complet chez Carrefour, dans l'hypermarché du quartier de Croix Dampierre, depuis 25 ans. Au bout de toutes ces années de carrière, elle touche un salaire de 1.256 euros net. Dans cette enseigne, les salariés sont massivement syndiqués depuis longtemps. Une partie du personnel, à l'appel de l'intersyndicale, est donc en grève, pour obtenir des hausses de salaires conséquentes.

Les salariés se disent épuisés, après une année très difficile.
Les salariés se disent épuisés, après une année très difficile. © Gaëlle Chailloux.

Gel brutal des emplois

Si le montant des rémunérations pose problème, la situation de l'emploi également est plus que préoccupante. On compte des emplois partiels, mais aussi des précaires. "Ce sont des CDD, renouvelables à la semaine. La semaine dernière, la direction a annoncé un arrêt brutal des renouvellements, avec un gel des emplois", indique Gaëlle Chailloux. "Notre directeur, ici, reste un salarié. Est-ce-qu'il peut faire beaucoup de choses pour nous ?", s'interroge la secrétaire générale de la CGT.

"Depuis un an, une dynamique est en place. De plus en plus de salariés se syndiquent. Après la grève du week-end dernier, devant le siège de Carrefour, à Massy, dans l'Essonne, des intersyndicales se sont créées dans différents magasins, comme à Quimper, ou Villeurbanne".

En mai dernier, après le premier confinement, une prime de 1.000 euros, net, a été versée, à l'ensemble du personnel, sans conditions. Résultat, le personnel est divisé, entre ceux qui ont toujours été sur le terrain et les autres.

Gaëlle Chailloux, secrétaire générale CGT Carrefour, Chalons-en-Champagne.

 

1.500 euros net par mois

Le syndicat CGT. demande un smic de 1.500 euros net, et cela, depuis longtemps, mais à ce jour, les négociations n'ont pas abouti. " Les N.A.O., au niveau national, se sont mal terminées. C'est une catastrophe", raconte Gaëlle Chailloux. "L'an dernier, on avait obtenu 1,6 %, et cette fois, on nous propose entre 0,3 et 0,5 %, alors que l'entreprise a réalisé une de ses meilleures années depuis 20 ans. Heureusement, les négociations vont reprendre le 15 mars.

Au niveau de l'Etat, ça change tout le temps. Il ne devait pas y avoir de jour de carence, en cas de Covid, mais je l'ai eu, et ça s'est ressenti dans ma prime de Noël. On réclame donc des hausses conséquentes, car les primes peuvent sauter. Et on ne peut pas obtenir un prêt auprès d'un banquier pour acheter une maison".

Les choses évoluent car des CDD ont été rappelés. "L'hypermarché attendait une certification de son service caisse, en vue d'être magasin pilote", précise Gaëlle Chailloux. Mais, ce 10 mars, une grève a eu lieu, au Carrefour de Chalons-en-Champagne. En fin de matinée, le piquet de grève a été levé. Mais les 85 salariés, sur les 285 que compte le magasin ont poursuivi leur grève.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
grève économie social covid-19 santé société