Émotion immense après la mort accidentelle d'un étudiant du Centre national des arts du cirque

Titouan Maire, 22 ans, est mort samedi 5 mai 2024 après s'être blessé alors qu'il répétait, au Centre national des arts du cirque de Châlons-en-Champagne (Marne). Ce mardi, la direction du Cnac a pris la parole pour donner quelques précisions sur les faits.

L'émotion est encore immense parmi les étudiants et les professeurs du Centre national des arts du cirque (Cnac) de Châlons-en-Champagne (Marne). Samedi 5 mai, un étudiant de la 36e promotion, Titouan Maire, est décédé. La veille, il s'était blessé alors qu'il répétait ses échappées, son exercice de fin de cursus.

Ce mardi 7 mai, la direction du Cnac a convié la presse pour donner quelques précisions sur les faits. Le jeune homme de 22 ans avait un créneau de répétition avec plusieurs camarades de sa promotion le vendredi 4 mai dans l'après-midi, au cirque historique de Châlons où est en partie installé le Cnac.

Il s'est mal réceptionné alors qu'il réalisait un salto arrière et a chuté sur la tête. Il a été transporté à l'hôpital de Châlons-en-Champagne, puis au Centre hospitalier universitaire de Reims, où il est décédé en fin de journée samedi.

Cellule psychologique

L'équipe pédagogique et les élèves ont passé une majeure partie du week-end ensemble. Ils ont été rejoint dimanche par la famille de l'étudiant. Une cellule psychologique a été mise en place au sein de l'établissement. Même si la semaine est marquée par plusieurs jours fériés, le Cnac reste ouvert pour ceux qui le souhaitent, a indiqué la directrice Peggy Donck.

Elle a ajouté avoir reçu beaucoup de témoignages de sympathie au sein de la communauté des circassiens à Châlons mais aussi au-delà. Des artistes ont fait le déplacement jusqu'au Cnac ces derniers jours pour témoigner de leur émotion après ce tragique accident. Les cours reprennent progressivement pour les étudiants et enseignants qui le souhaitent. Le spectacle de fin de cursus devait avoir lieu le 30 mai, des échanges doivent avoir lieu pour décider ensemble de son devenir.

Le jeune homme, étudiant en troisième année, était très investi dans sa formation. Sa sœur, également circassienne, avait étudié au Cnac dans une promotion précédente. Lui avait étudié au lycée Pierre-Bayen de Châlons-en-Champagne, en spécialité cirque, avant de faire ses classes préparatoires à Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Il donnait également des cours à Sainte-Menehould, dans la Marne, au sein de l'association l'Aiglonne.

Les obsèques de Titouan Maire auront lieu samedi 11 mai à 12h30 à Houplines, près de Lille dans le Nord, où vivent ses parents. Un bus sera affrété depuis Châlons-en-Champagne pour permettre aux étudiants et aux membres du personnel qui le souhaitent de s'y rendre.