Mort d'un étudiant du Centre national des arts du cirque, hospitalisé après une chute

Titouan Maire, étudiant en troisième année au Centre national des arts du cirque de Châlons-en-Champagne (Marne), a chuté alors qu'il préparait son exercice de fin de cursus. Le jeune homme a succombé à ses blessures, samedi 4 mai.

Un étudiant du Centre national des arts du cirque, le CNAC, est décédé samedi 4 mai 2024 à la suite d'une chute. C'est l'établissement de formation qui annonce cette terrible nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux ce dimanche 5 mai.

"C’est avec une infinie tristesse que nous annonçons le décès de Titouan Maire, étudiant en troisième année au CNAC. Titouan a chuté alors qu’il préparait ses échappées, l’exercice de fin de cursus du CNAC, et il a succombé à ses blessures hier soir [samedi 4 mai]", est-il précisé. 

"Immense tristesse"

Le jeune homme faisait partie de la 36e promotion du CNAC. "Toutes nos chaleureuses pensées à sa famille, ses proches, nos étudiants et étudiantes, salariés du CNAC, et à toute la famille du cirque", ajoute le communiqué signé de Peggy Donck, sa directrice et Frédéric Durnerin, son président.

Le parquet de Châlons-en-Champagne indique à nos confrères de France Bleu Champagne-Ardenne que "la victime est tombée sur la tête à la suite d'une figure, ce vendredi". Une enquête pour recherche des causes de la mort a été ouverte, ajoute France Bleu.

Le maire de Châlons-en-Champagne, Benoist Apparu, a fait part sur Facebook ce dimanche de sa "tristesse immense" en apprenant cette nouvelle. "Toutes mes pensées vont à la famille de Titouan, à ses camarades ainsi qu’aux équipes du CNAC", indique-t-il.

Le Centre national des arts du cirque a été créé en 1985 à l'initiative du ministère de la Culture. Établissement supérieur de formation, de ressource et de recherche, il est installé depuis sa création à Châlons-en-Champagne dans la Marne.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité