Virginie Lépron, 100 % châlonnaise, met "l'homme" à l'honneur pour la Saint-Valentin

Virginie Lépron a créé une ligne 100 % accessoires pour homme et se réinvente en plein Covid-19. La Saint-Valentin est un temps fort pour cette créatrice châlonnaise.

© @ Monsieur Charli

Faire connaître Monsieur Charli et la région champenoise, ce sont les motivations de Virginie Lépron. Spécialiste du textile, elle a acquis son expérience à Lyon. Mais avant, c'est dans la Marne qu'elle grandit. Toute son enfance, elle la passe à Châlons en Champagne. À sa majorité, elle quitte la région et voyage beaucoup. Elle reviendra en France et devient directrice artistique pour le grand fabricant de textile Chamatex à Lyon. Après quinze années de collaboration avec le fabricant lyonnais, Virginie passera 9 ans à parcourir la planète pour dénicher des matières pour les plus grands noms de la mode. Ensuite, elle décide de se poser et de revenir à Châlons pour fonder sa propre marque Monsieur Charli où des accessoires uniquement pour les hommes sont proposés. 

"Des foulards, des écharpes ou encore des sacs, il y en a toujours pour les femmes, mais jamais rien n'est exclusivement créé pour les hommes, c'est pour cela que j'ai fondé Monsieur Charli " explique Virginie Lépron. Ainsi, la créatrice s'installe sur ce nouveau créneau et propose de beaux accessoires aux hommes. Monsieur Charli propose une large gamme d’accessoires textiles pour hommes : des écharpes, ponchos et chèches, des plaids, des bonnets, des gants, des serviettes de plage, mais aussi de la maroquinerie. 

" Des foulards, des écharpe ou encore des sacs, il y en a toujours pour les femmes, mais jamais rien n'est exclusivement créé pour les hommes ".
" Des foulards, des écharpe ou encore des sacs, il y en a toujours pour les femmes, mais jamais rien n'est exclusivement créé pour les hommes ". © @ Monsieur Charli

Est-ce que le Monsieur Charli de Virginie fait référence au fameux personnage d'une série à succès, les drôles de dames ? Le big boss invisible, pour qui travaillent de magnifiques partenaires et toutes amoureuses de lui. "C'est effectivement un petit clin d'œil à ce personnage qui a accompagné nos écrans, mais c'est aussi lié à ma fille qui s'appelle Charlie Rose et qui marque le début de l'aventure débutée en 2012" raconte Virginie. Ce qui amuse la créatrice, c'est que la plupart du temps, on pense que son entreprise est tenue par un homme et que le nom de la marque lui fait référence. Alors que Monsieur Charli est 100 % pensé au féminin.

Monsieur Charli est 100 % pensé au féminin, précise la créatrice.
Monsieur Charli est 100 % pensé au féminin, précise la créatrice. © @ Monsieur Charli

Une histoire de femmes

Virginie parle d'elle à la 3ème personne. Pour elle, la création de son activité n'aurait pas pu voir le jour sans l'aide de ses équipes toutes en free-lance. "Je travaille exclusivement avec des femmes. Je fais appel à différents savoir-faire pour réaliser mon activité. J'ai une équipe commerciale, une de communication et une de graphistes. Toute seule, je ne saurais pas tout mener" précise cette dynamique et entreprenante femme d'affaires, maman de deux adolescentes. Monsieur Charli s'adresse aux hommes "qui veulent avoir un style bien à eux," et Virginie décline parfaitement cela dans ses créations. Tous les styles sont présents du rock, casual, chic, hypster, etc... , et c'est pour cela que Virginie s'entoure de différentes graphistes, selon les thèmes abordées.

"Chacune a sa sensibilité. J'aime travailler avec elles, car elles ont toutes un regard différent que ce soit la photographe, l'illustratrice, la graphiste ou encore la dessinatrice" reconnaît Virginie. Autre précision concernant Monsieur Charli ? Ne travailler que des matières naturelles tels que le lin, le coton, la soie, la laine rend la marque unique. Virginie a toujours eu à cœur de mettre à l'honneur la région champenoise. Comme le rappelle cette vidéo tournée dans les vignobles de Hautvillers, sur la côte des blancs. "Dès que je peux montrer nos magnifiques paysages, je le fais et la page de mon site s'illustre avec nos magnifiques vignobles" revendique la créatrice. 

Virginie Lépron, 100 % châlonnaise, crée uniquement pour l'homme et le met à l'honneur pour la Saint-Valentin

 

La Covid-19 et l'esprit d'initiative

Frappée début mars comme tout le monde en France par le confinement, Virginie a été contrainte de s'adapter. "Ce n'est pas simple, mais je garde le moral. Il a  fallu apprendre à communiquer autrement" explique la cheffe d'entreprise. Celle-ci se forme aux différents outils numériques, se lance dans des échanges vidéos et lance sa marque en ligne. "Il a fallu trouver des solutions pour ne pas couler. Même si la marque se développe très bien en France, avec la fermeture des magasins non-essentiels, nos produits n'étaient plus écoulés et visibles, alors j'ai décidé de me lancer dans la vente en ligne" relate l'entrepreneuse. Aujourd'hui, les pièces de la marque Monsieur Charli sont distribuées sur son e-shop. Les idées s'enchaînent et Virginie réfléchit à mutualiser les moyens pour redynamiser son entreprise.

" Ce n'est pas simple, mais je garde le moral. Il a  fallu apprendre à communiquer autrement" explique la cheffe d'entreprise.
" Ce n'est pas simple, mais je garde le moral. Il a fallu apprendre à communiquer autrement" explique la cheffe d'entreprise. © @ Monsieur Charli

Se réinventer a permis à Virginie de mettre en œuvre un projet qui lui tenait à cœur depuis très longtemps. Créer une ligne Monsieur Charli avec la maison de Champagne Famille Carbot, installée également à Châlons. Une maison qui a aussi une histoire particulière. En effet, dans les années 80, la famille Carbot concentre son activité sur la vente de meubles. Mais passionnée par la France et son patrimoine viticole, Olga Carbot décide de réaliser son rêve. Elle s'implante dans l’Hexagone pour créer sa propre marque ainsi qu'un musée sur l’histoire du champagne. Cette collaboration représente l’association du savoir-faire de deux femmes, donnant lieu à des coffrets originaux et raffinés. Les filles font une équipe de chic et de choc et mettent en avant un produit phare pour la Saint-Valentin, ce coffret Champagne foulard.

Coffret nuit d'amour,  le fruit de la collaboration entre Virginie Lepron et la maison de champagne Carbot.
Coffret nuit d'amour, le fruit de la collaboration entre Virginie Lepron et la maison de champagne Carbot. © @ Monsieur Charli
Virginie Lépron ( à gauche) et Olga Carbot ( à droite) créent un coffret champagne et foulard qui allie élégance et plaisir gustatif.
Virginie Lépron ( à gauche) et Olga Carbot ( à droite) créent un coffret champagne et foulard qui allie élégance et plaisir gustatif. © @ Monsieur Charli

Et cette année, les filles de l'équipe ont trouvé le nouveau Charli pour incarner l'esprit de la Saint-Valentin et de la marque. " On le voulait sexy, c'est un choix volontaire; les séances shooting ont été réalisées par un photographe parisien dans un hôtel. Il fallait inspirer la notion de séduction associée à celle de la Saint-Valentin et donner envie d'offrir un cadeau à son amoureux" explique Virginie.

On le voulait sexy et c'est un choix volontaire; les séances shooting ont été réalisées par un photographe parisien dans un hôtel
On le voulait sexy et c'est un choix volontaire; les séances shooting ont été réalisées par un photographe parisien dans un hôtel © @ Monsieur Charli

  

Une nouvelle saison à distance


La gamme cible tous les âges même si elle est davantage prisée par les hommes de 40 ans, ceux qui habitent les grandes villes. "Mais nous nous adressons à tous les hommes, il est toujours agréable d'avoir une écharpe même quand on se promène à la campagne" rassure Virginie Lépron. Bref des choix variés pour satisfaire ces messieurs en quête d'élégance. La plupart des produits sont vendus en boutique par un réseau de distributeurs. 

"J'ai un réseau de distribution dans des grands magasins, comme le printemps, mais aussi dans des boutiques plus insolites comme celles dédiées aux accessoires en tout genre" précise Virginie. La marque s'exporte même à l'étranger en Australie. "Il y a du made-in Châlons en Australie. En fait, j'ai eu la chance de rencontrer une femme qui tient une dizaine de boutiques en Australie et l'avantage, c'est que l'hiver étant décalé par rapport à nous, je continue à pouvoir faire connaître ma marque durant toute l'année et ainsi les saisons durent plus longtemps" se réjouit la créatrice qui invente chaque année, une nouvelle collection. 

Mais cette année aura été difficile compte-tenu du contexte. "Avec l'arrêt des salons, difficile de se faire connaître et compliqué également de créer, car je devais choisir tous les tissus à distance sans les voir ni les toucher. Il a fallu se faire confiance et le résultat est là, comme la qualité " annonce-t-elle, soulagée. Il y en a pour tous les prix et les ils varient en fonction des matières bien évidemment. 

Pour cette année, Virginie espère que le chiffre d'affaires de Mr Charli sera florissant pour lui permettre de rencontrer sa Valentine." J'aimerais beaucoup pouvoir m'agrandir et créer Mme Charli... Et pourquoi pas plus tard, créer une gamme pour les enfants de Mr et Mme " confie Virginie. Cupidon devra orienter ses flèches vers sa boutique.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mode culture covid-19 santé société confinement champagne gastronomie saint-valentin événements sorties et loisirs