L'année bien remplie de Couleur Champenoise, association LGBTQIA+ qui met des couleurs à Epernay

Couleur Champenoise est une association inclusive fondée en août 2022, elle-même issue d'un collectif formé en février de la même année. Après un an d'activité, l'heure est venue de faire un bilan, et détailler les perspectives à venir.

Le mot d'ordre de Couleur Champenoise est de défendre, écouter, et inclure dans la société les personnes LGBTQIA+ (lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, transgenres, queers, intersexes, asexuel(le)s, et autres; termes expliqués en cliquant sur le sigle). Il s'agit d'un collectif créé en février 2022, devenu association en août de la même année.
Plus d'un an a passé depuis la naissance du collectif, et diverses actions ont été menées, notamment la première Pride (marche des fiertés) d'Épernay (Marne), la ville où est basée l'association. D'autres initiatives doivent être entreprises d'ici l'été 2023. France 3 Champagne-Ardenne a joint Jonathan Mauduit, le président de l'association Couleur Champenoise.
Cette prise de contact intervient quelques semaines après un guet-apens à caractère homophobe survenu à Épernay. Le vendredi 17 février 2023, Jonathan Mauduit avait alors été reçu sur le plateau de France 3 Champagne-Ardenne, et interrogé par le journaliste et présentateur Romain Nowicki (voir la vidéo ci-dessous)

"On est beaucoup plus structuré, officiel, depuis le 30 août", explique Jonathan Mauduit ce dimanche 12 mars. La formation d'une association officielle (plutôt qu'un collectif) donne droit à une reconnaissance accrue, mais aussi des subsides et le prêt d'une salle au sein de la maison des associations sparnacienne.
"Notre objectif majeur, c'est la visibilité, ainsi que la compréhension de la part des habitants d'Épernay et des alentours. On sait qu'une communauté LGBT+ existe au sein de ces territoires un peu excentrés, loin des grandes métropoles. On crée des évènements, on va sur le terrain pour entrer en contact. Cela passe par la mise en place de stands d'informations, ou de déambulations."
De quoi permettre à la population locale de percevoir "l'existence d'une communauté LGBT+ autour, qu'on est intégré dans la société". Un accueil globalement plutôt favorable. "Tout se passe très bien." L'association a notamment été présente à la Foire de Châlons.  

Se retrouver chaque samedi

"On a des évènements réguliers. Tous les samedis, de 14h à 19h, on est à la maison des arts et de la vie associative [d'Épernay]. On fait permanence, on accueille et on fait de l'orientation pour tous. On crée du lien." (voir sur la carte ci-dessous)

"Avec tout ce qu'on organise, on cherche à intégrer les LGBT+ encore plus à la société, et faire avancer les choses. Tout le monde ne connait pas forcément bien notre communauté, voire peut avoir peur, et notre mission est de les écouter et rassurer."
L'association vient aussi en aide aux familles... hétérosexuelles. Et concernées par la question. "On les renseigne quand elles ont autour d'elles des personnes LGBT+ et qu'elles ne savent pas comment les aider, ont besoin de réponses à leurs questions." Le public présent aux permanences va de 18 à 80 ans, en passant par les 30 et 50 ans.
Une écoute est également spécialement fournie aux personnes transgenres, dans le cadre d'ateliers d'écoute et d'échanges un peu moins exposés, pour faciliter la prise de parole. "On les aide aussi, on sait répondre à leurs questions, par exemple sur les démarches à l'état civil pour changer de carte d'identité."

Un agenda étoffé

"On a fait une marche des fiertés en 2022 dans les rues d'Épernay, qui a bien fonctionné." Mais il ne pense pas le faire cette année à nouveau pour une raison bien précise. "Au mois de mai, c'est les dix ans du mariage pour tous. Donc, je voulais qu'on fasse un évènement qui soit nouveau, différent, inédit. On aura un village d'associations, d'animations, et un spectacle..." Une journée des fiertés un peu spéciale. L'évènement devra être déclaré en amont à la préfecture, la date exacte n'est pas encore connue. Quelque chose pourrait aussi être organisé dans les Ardennes, autre département assez excentré ("j'ai des adhérents qui en viennent").
Prochain évènement d'envergure organisé par Couleur Champenoise : la diffusion le vendredi 17 mars au cinéma Le Palace (toujours à Épernay) du film primé à Cannes 120 Battements par minute (120BPM). "C'est justement un film pour améliorer la compréhension et la prévention. Le cinéma permet de toucher toutes les générations." L'association Act Up fera le déplacement depuis Paris pour l'occasion, et une conférence-débat suivra la diffusion.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité