Marne : mort d'un vigneron tué dans sa maison de champagne à Cumières

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Ballester .

Un homme mort a été découvert ce vendredi 30 septembre, à Cumières (Marne). Une enquête est ouverte pour meurtre et tentative de cambriolage dans la maison de ce viticulteur. Il allait avoir 57 ans.

Un homme a été tué dans des circonstances qui restent à éclaircir. Les faits ont été découverts ce vendredi 30 septembre 2022.



Un coup de feu aurait été tiré pour abattre un quinquagénaire, découvert dans la matinée par une personne extérieure à la maison. La police et les pompiers ont été rapidement présents sur place.



D'après les premiers éléments connus de France 3 Champagne-Ardenne, il pourrait s'agir d'un cambriolage qui aurait mal tourné. Celui-ci se serait produit à l'intérieur de la maison de champagne Vadin-Plateau, à Cumières (Marne, voir sur la carte ci-dessous).





En tout début d'après-midi, la mort de Jean-Luc Vadin (gérant de cette maison de champagne familiale), a été officialisée. Il aurait 57 ans la semaine suivante, et laisse derrière lui deux enfants. Ce n'est qu'en fin d'après-midi qu'a officiellement été confirmé le fait qu'"a priori, ce soit à cause d'un coup de feu"



Les équipes de la police scientifique, notamment, ont mené les premières constatations. Une autopsie doit avoir lieu dans les premières heures du samedi 1er octobre.



L'accès à la maison de champagne est interdit au public, tenu à distance par des rubans de délimitation. Une partie du voisinage est venue manifester son émotion, alors qu'a lieu une enquête de voisinage.



Présent sur place, le procureur de la République de Reims (Marne), Matthieu Bourrette, a indiqué l'ouverture d'une enquête pour meurtre. Ainsi que pour cambriolage (ou tentative). D'après un habitant rencontré sur place, le viticulteur a déjà fait l'objet d'une tentative de cambriolage il y a quelques mois.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité