• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Les actionnaires se retirent de la Société d'Exploitation Vatry Europort

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

Le groupe SNC LAVALIN ainsi que les actionnaires, sortent de la S.E.V.E. (Société d'exploitation Vatry Europort). Le conseil général de la Marne décide donc de mettre fin à sa délégation de Service Public pour la gestion de l'aéroport de Vatry. Il faut pourtant assurer la continuité de service.

Par Caroline Jouret

Liée au Conseil Général de la Marne par un contrat de délégation de service public, signé le 2 décembre 1998 pour une durée de 20 ans, la S.E.V.E a pour actionnaires SNC LAVALIN, (majoritaire), Aéroports de Montréal Capital, Sogaris, CCI de Châlons-en-Champagne, Troyes et Reims, et IENAIR.

Or le groupe SNC-Lavalin Aéroports, d'un commun accord avec les autres actionnaires, a décidé de se retirer de la la Société d'Exploitation Vatry Aéroport.

Les explications de Charles-Henry Boudet dans le 19/20 du 28 juin 2013
La société qui gère l'aéroport de Vatry va être dissoute
L'actionnaire majoritaire de la SEVE (délégation de service public qui gère Vatry) SNC-Lavalin, se retire.


Au nom de la S.E.V.E.  le groupe SNC-Lavalin fait savoir que:  

Depuis 2009,  il avait été convenu avec le Conseil Général de la Marne, qu'un bilan de contrat serait réalisé en 2013 pour faire le point sur la validité du modèle économique de l'aéroport.
Une réflexion a été menée avec l'ensemble des actionnaires et a abouti à la conclusion que le cadre actuel de la Délégation de Service public ne permet plus d'établir un modèle économique sur le long terme.


Cependant afin d'assurer la continuité de service public, plusieurs voies sont en cours d'étude. SNC-Lavalin fait toutefois état de son attachement à l'aéroport de Vatry qui a été le premier de son réseau d'aéroports en France. Le groupe affirme qu'il met tout en oeuvre avec le Conseil Général pour assurer la continuité de service.

SNC-Lavalin gère 16 aéroports en France : Le Havre-Octeville, Mayotte, Saint-Martin Grand-Case, Paris-Vatry, Tarbes-Lourdes-Pyrénées, Cherbourg, Angoulême, Rouen, Tours, Toulouse-Francazal, Vannes, Chalon-sur-Saône, Nîmes, Reims, Troyes et Annecy.
En décembre 2012, la société SNC-Lavalin a remporté 4 nouveaux contrats de gestion d'aéroports et d'aérodromes pour les villes de Nîmes, Reims (Prunay), Troyes et Annecy.

Lire l'article des Echos sur la fragilité des modèles économiques des aéroports des collectivités locales.

A lire aussi

La sortie du Fioul en question

Les + Lus